MEDINA SABAKH : 300 meurent après avoir mangé une herbe sauvage

ELEVAGE : Le ministre de l’Elevage, Samba Ndiobène Ka, a annoncé dimanche la mort de 297 moutons victimes de la consommation d’une herbe sauvage, à Médina Sabakh (centre).

L’espèce à l’origine de la mort des ovins pousse en cette période de l’année dans cette commune située dans le département de Nioro du Rip, dans la région de Kaolack.

Samba Ndiobène Ka a promis le soutien de l’Etat aux propriétaires du bétail décimé. ‘’De l’aide leur sera fournie’’, a-t-il assuré lors d’une visite rendue aux éleveurs propriétaires des moutons.

Selon lui, les autorités administratives locales doivent évaluer les pertes subies par les éleveurs.

Aucune solution ne peut être trouvée à la hâte, selon le ministre de l’Elevage.

L’Etat a prévu trois milliards de francs CFA pour l’alimentation du bétail, a annoncé M. Ka, précisant que ce montant n’a rien à voir avec le fonds gouvernemental destiné à atténuer les effets économiques de la pandémie de Covid-19.

Trois cents tonnes d’aliments de bétail seront achetées et distribuées aux éleveurs, selon lui.

Toutinfo.net (avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.