LE BLOG DE THIER : Hôpital planétaire

Le monde est devenu un hôpital planétaire en cette fin du premier trimestre de 2020.

Confinement, mise en quarantaine, il y a bien longtemps que l’humanité n’avait pas connu une restriction aussi drastique de sa liberté. Il y a de quoi.

Depuis que ce pangolin a atterri dans la panse d’un Chinois en décembre et lui a transmis le coronavirus, ce souffle maléfique continue de faire le tour du monde et de tuer par milliers.

A ce jour, 372.000 personnes ont été infectées, alors que 16.000 ont perdu la vie.L’Italie avec plus de 6.000 morts a supplanté la Chine à la tête du peloton des pays les plus affectés. Elle est suivie, en Europe, nouvel épicentre du virus, de l’Espagne.La France, autre pays latin, n’est pas en reste.
169 pays sont actuellement infectés.


Le Sénégal, pays poreux à tous les vents du monde, est avec ses 79 cas dont 08 guéris, le plus touché en Afrique subsaharienne.


Conscient que « l’heure est grave », le Président s’est adressé en moins de dix jours à la nation. Il a décrété l’état d’urgence et le couvre-feu de 20 h à 06 h du matin et annoncé de bonnes mesures économiques pour sauver les entreprises et les particuliers.

S’il est vrai qu’il a pris la pleine mesure du sérieux de la situation et qu’il a posé les vrais problèmes engendrés par le coronavirus, il n’en reste pas moins que les solutions préconisées auraient pu être plus radicales.


Le confinement s’imposait dans les régions de Diourbel, Dakar, Thiès, Ziguinchor et Saint-Louis, foyers du coronavirus. Les marchés et les transports publics devenus très propices à la propagation du virus méritent un contrôle beaucoup plus strict.

Afin de ne pas « laisser la vie et nos vies au coronavirus », pour reprendre le mot le Président Macky Sall.

Mamadou Thierno TALLA , Fondateur de Toutinfo.net