Toutinfo Bréves

COVID-19 : MACKY SALL DÉCLARE L’ÉTAT D’URGENCE, COUVRE-FEU DE 20H À 6 H

Le président de la République, Macky Sall, a déclaré lundi soir l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire, une mesure devant entrer en vigueur à compter de minuit dans le cadre du relèvement du niveau de la riposte au Covid-19.

’’La vitesse de progression de la maladie nous impose de relever le niveau de la riposte. A défaut, nous courons un sérieux risque de calamité publique. En conséquence, en vertu de l’article 69 de la Constitution et de la loi 69-29 du 29 avril 1969, à compter de ce soir à minuit, je déclare l’état d’urgence sur l’étendue du territoire national’’, a notamment déclaré le chef de l’Etat lors d’une adresse à la nation.

Cette mesure est assortie d’un couvre-feu sur l’étendue du territoire national, de 20 heures à 6 heures, a précisé le président Sall dans un message diffusé à la télévision publique (RTS).

Une douzaine de nouvelles contaminations au Covid-19 ont été enregistrées lundi au Sénégal, portant ainsi le nombre de personnes infectées depuis le 2 mars à 79. Huit patients ont été déclarés guéris par les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

‘’L’épidémie qui était confinée à un seul foyer s’est étendue à d’autres localités du pays. C’est dire que le virus gagne du terrain. J’ajoute qu’à ce jour, il n’y a ni vaccin, ni médicament homologué contre le COVID-19’’, a fait remarquer Macky Sall.

Le président de la République a ainsi ordonné aux forces de défense et de sécurité de se tenir prêtes en vue de l’exécution immédiate et stricte des mesures édictées sur l’étendue du territoire national.

Conformément à la loi sur l’état d’urgence, ces mesures donneront en particulier aux autorités administratives compétentes le pouvoir de réglementer ou d’interdire la circulation des personnes, des véhicules ou des biens dans certains lieux et à certaines heures, d’interdire, à titre général ou particulier, tous cortèges, défilés, a rappelé le chef de l’Etat.

Il a ajouté que les autorités compétentes ont le pouvoir d’ordonner, la fermeture provisoire des lieux publics et lieux de réunions, d’interdire, à titre général ou particulier, les réunions publiques ou privées de quelque nature qu’elles soient, susceptibles de provoquer ou d’entretenir le désordre.

‘’Ce soir, mes chers compatriotes, et je vous le dis avec solennité, l’heure est grave. Le gouvernement, les autorités administratives et l’ensemble des services de l’Etat concernés prendront toutes les dispositions nécessaires à l’application sans délai du décret sur l’état d’urgence’’, a assuré Macky Sall.

Selon le chef de l’Etat, ‘’une limitation, et au besoin une interdiction, sera imposée au transport de voyageurs de région à région’’.

Il a indiqué que le Ministre en charge des Transports, en rapport avec le Ministre de l’Intérieur et des Forces Armées, ‘’’prendra les dispositions nécessaires à 8 l’application de cette mesure, y compris en milieu urbain’.

Macky Sall a annoncé que conformément à l’article 77 de la Constitution, il va saisir l’Assemblée nationale d’un projet de loi l’habilitant à ‘’prendre, pour une durée de trois mois, des mesures relevant du domaine de la loi, afin de faire face aux impératifs d’ordre budgétaire, économique, social, sanitaire et sécuritaire de la lutte contre le COVID19’’.

Dans ce cadre, il dit avoir déjà entamé les consultations avec les Institutions de la République et va poursuivre, mardi, ‘’avec l’opposition parlementaire’’.

Le chef de l’Etat a assuré qu’il tenait ‘’en particulier, à l’approvisionnement régulier du pays en produits médicaux et pharmaceutiques’’ et en denrées de première nécessité.

Selon lui, ‘’le gouvernement mettra en œuvre des mesures de lutte contre toute hausse indue des prix’’.

( APS avec Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.