Toutinfo Bréves

DISPARITION : Le chanteur de khaïssaides, Serigne Abdoulaye Niang n’est plus !

NECROLOGIE : La communauté mouride est en deuil. En effet, l’emblématique chanteur de Khaïssaides, Serigne Abdoulaye Niang vient de tirer sa révérence, ce  mercredi, à l’hôpital régional de Saint-Louis où il était interné récemment.

Abdoulaye Niang s’est révélé être le plus grand chanteur de khaïssaides de l’histoire de la communauté mouride.

Ce maçon de profession, originaire de Sor Daga, un quartier de Saint-Louis a démarré sa carrière de chanteur khaïssaides sous le règne du premier khalife de Serigne Touba, Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké, avant l’indépendance.

Ce dernier l’appréciait beaucoup. Il en sera de même  des autres khalifes de Khadimou Rassoul. 

Abdoulaye Niang atteindra l’apogée dans son art sous les khalifat de Serigne Fallou et Serigne Abdoul Lahat Mbacké.

Vers les années 90, Serigne Abdoulaye Niang sera victime d’une extinction de voix.  Ce qui le poussera à se retirer.

 Selon ses proches, Serigne Abdoulaye, dotée d’une très voix animait en moyenne plus de 150 magals ou cérémonies religieuses.

Il totalise plus de 40 ans dans cet art de chanteur de khaïssaides. D’ailleurs, les chanteurs de khaïssaides réunis en dahira, en avait fait leur « président d’honneur », en reconnaissance de son immense contribution pour vulgariser et faire aimer les poèmes de Serigne Touba, fondateur de la communauté mouride.

Aujourd’hui, c’est sa progéniture qui poursuit le legs laissé par  leur emblématique géniteur.  

Toutinfo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.