SAINT-VALENTIN : Les amoureux rallument la flamme de Cupidon le temps d’une journée

SOCIETE : Par des mots du genre : «Chéri, je n’aime que toi », des gestes, des objets comme des cartes décorées de cœurs, des cadeaux, des diners aux restaurants…

Les amoureux  par tous les moyens essaient en ce 14 février de rallumer la flamme de l’amour.

Dans le monde entier, les couples entretiennent la flamme amoureuse. A Guédiawaye, dans la lointaine banlieue dakaroise, le rituel est respecté par les amoureux, en couples ou célibataires.

De nos jours, la Saint-Valentin n’est plus considérée comme une fête d’ordre religieuse.

Pour cause, elle est fêtée par les amoureux de tous les âges confondus à travers  le monde entier.

C’est une occasion pour démontrer, affirmer ou encore renouveler tout l’amour que l’on ressent envers son conjoint.

 Et cela se reflète à travers des  cadeaux, des fleurs ou un dîner aux chandelles.

 Durant cette journée très spéciale, l’amour est célébré d’avantage plus que d’habitude.

 Bref, les couples sortent de leur routine quotidienne et s’offrent des moments de réjouissances.

  Et cela s’illustre à travers les décors dans les restaurants, la vente de fleurs dans les rues de Dakar, les soirées spécialement organisées  pour célébrer Cupidon…

Coumba jeune étudiante à la  taille fine et au teint noir, assise devant son école avec ses amies explique : « C’est une journée spéciale. Donc, il faut vraiment faire le nécessaire pour qu’elle soit différente des autres jours ».

Cette dernière n’est pas la seule à penser de la sorte. A côté d’elle Nabou, son amie ne dit pas autre chose.

« J’adore cette fête, chaque année, je suis toute excitée d’être à ce jour et de pouvoir renouveler tout mon amour à mon copain. D’ailleurs je lui ai réservé un cadeau. Maintenant, reste à savoir ce qu’il va m’offrir en retour », déclare-t-elle dans un large sourire.

 «Il faut savoir que sur 365 jours, il n’y a que cette journée qui est réservée aux amoureux. Et qu’il faudrait faire le nécessaire pour satisfaire l’être que l’on aime», confie Nabou.   

Cheikh Fall, qui pense que l’amour mérite amplement d’être fêté. Pour lui,  il n’est pas seulement réservé qu’aux amoureux.

 « Dès qu’on parle de Saint-Valentin on pense aux couples, mais cela concerne tout être que l’on aime. Je profite toujours de cette occasion pour offrir un cadeau à ma mère », révèle notre interlocuteur.

Malgré, l’engouement que suscite cette fête, certaines filles condamnent le comportement de certains hommes qu’elles jugent « pingres ».

C’est le cas de Ndeye Amy, fraîchement mariée. « J’espère qu’avec la sortie de la nouvelle chanson de Youssou Ndour «Nay», nos chéris feront plus attention à nous et n’hésiteront pas à nous gâter dans ces moments tels que la Saint-Valentin », réclame.

Elle déplore que les hommes, aujourd’hui, ne connaissent plus la valeur de l’amour.

 Mbaye Babacar, un jeune commerçant semble conforter le sentiment  de Ndèye Amy.

 «La Saint-Valentin, cela ne m’intéresse pas. Les filles sont trop matérialistes. Et mieux vaut ne pas perdre son temps à offrir des cadeaux à une copine qui peut te quitter du jour au lendemain », assure-t-il.

Sada Demba Thiam, étudiant abonde dans le même sens. «Je n’offre pas de cadeaux le jour de la Saint-Valentin, sauf si j’achète un cadeau pour elle et que cela tombe par hasard sur la dite date ou une date proche de celle-ci», jure-t-il.

 Il ne voit pas l’importance de se focaliser sur cette journée  du 14 février.

« Je suis de ceux qui considèrent que la Saint-Valentin, c’est chaque jour tant qu’on le peut ».

Cependant, souvent la fête de l’amour rime avec rupture.  En effet, beaucoup de jeunes filles qui s’entendent à des cadeaux sont souvent déçues.

«Plusieurs jeunes filles pensent que ces obligatoire qu’on leur offre des cadeaux de quoi mettre la pression sur leur petit copain », regrette Seynabou

En effet, certaines personnes n’ont pas ces moyens et se retrouvent rejetées par leur conjoint.

 «Pour moi, tout ce rituel rassemble  à du mbarane déguisé », martèle-t-elle.

Wely NGOM