REVUE DE PRESSE DU 12 FEVRIER 2020 : La sordide histoire de pédophilie à Dakar Sacré-cœur, au menu des journaux de ce mercredi

MEDIAS : Les journaux parus, ce mercredi reviennent tous sur la sordide histoire de pédophilie qui éclabousse le club de football Dakar Sacré-cœur où de  jeunes étaient des objets sexuels aux mains de Olivier Brice Sylvain, le responsable de la cellule de performance.

« Enquête sur le responsable de la cellule performance de DSC : Olivier Brice Sylvain, la face cachée  du présumé pédophile de Dakar sacré Cœur », pointe à sa Une l’Observateur.

Le mis en cause  a été arrêté, récemment.

« A la suite de l’ébruitement de l’arrestation  de son responsable de la Cellule performance, Olivier Sylvain  pour des faits d’abus sexuels, Dakar Sacré-Cœur  a publié un communiqué narrant l’histoire », explique le journal.

 « On était le jeudi février 2020 vers 13 heures quand  le coordonnateur  sportif  et le responsable  club citoyen  ont déclenché une procédure  d’enquête interne  à la suite de propos rapportés  par des collaborateurs  du Pôle médical faisant état  de conversations  entre joueurs  du centre de formation autour de gestes inappropriés   de la part du responsable performance », souligne l’Observateur citant le communiqué de Dakar Sacré-cœur.

Le club à l’issue de son enquête interne a jugé les faits « suffisamment graves ».

« C’est ainsi qu’une cellule de crise a été mise en place , puis le président délégué a rédigé et transmis directement un signalement  au commissariat central  de Dakar, samedi 8 février  2020, peu avant 9 heures, les forces de police, en collaboration étroite avec les responsables  du club ont procédé à l’interpellation de l’individu », poursuit le journal, qui renseigne qu’Olivier Sylvain file tout droit vers la Chambre criminelle, dans la mesure où le viol est désormais criminalisé au Sénégal.

De son côté Source A affiche : «  scandale sexuel  à Dakar Sacré Cœur : Le club retrace les péripéties de la capture de son diable présumé ».

Toutinfo.net