Toutinfo Bréves

YEUMBEUL-KEUR MASSAR : Promovilles désenclave la banlieue avec un réseau routier de 9 kilomètres

ÌNFRASTRUCTURES : Le ministre du Développement communautaire de l’équité sociale et territoriale, Mansour Faye a effectué, mardi, une visite au pas de course des chantiers du projet Promovilles.

Le ministre et sa délégation se sont rendus dans les communes de Yeumbeul Nord et de Keur Massar. 

Arrivée 11 heures,  le ministre du Développement communautaire de l’équité sociale et territoriale, Mansour Faye  a débuté son périple par les Cités Sonatel, COMICO et  Apix.

Accompagné des autorités administratives et locales, il a été accueilli par les populations bénéficiaires des infrastructures en phase de finition.

La seconde étape a conduit Mansour Faye et sa délégation à Keur Massar, dans la lointaine banlieue dakaroise.

Selon le ministre ces réalisations de Promovilles visent à améliorer la mobilité urbaine et réduire les coûts et les temps de déplacements, renforcer le système d’assainissement, la sécurité  des personnes et des biens par l’éclairage public et améliorer le cadre de vie des populations urbaines.

A Yeumbeul Nord, Promovilles réalise  un réseau de voiries , éclairées et assainies de 4,73 kilomètres entre la Route des Niayes et Gadaye pour un coût de 4,850 milliards financés par l’Etat du Sénégal, la Banque africaine de développement (BAS) et  la Banque islamique de développement(BID).

A Keur Massar, Promovilles exécute  un linéaire de route de 5,35 kilomètres, neuves, éclairées et assainies pour un coût de 3,5 milliards avec les mêmes bailleurs.

Le Programmes de modernisation des villes du Sénégal (Promovilles) est initié par le gouvernement du sénégal en partenariat  avec la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque islamique de développement (BID).

Il a pour objectif  d’améliorer considérablement les conditions de vie des populations et de favoriser l’implication des acteurs locaux dans le développement territorial conformément aux lignes directrices  du Plan Sénégal émergent (PSE) et de l’Acte 3 de la décentralisation.

Promovilles bénéficie d’un financement de  280 milliards de francs CFA sur la période 2015-2025.

L’Etat  du Sénégal participe à hauteur de 91 milliards de francs CFA, la BAD pour 75 milliards  et la BID pour 81 milliards de nos francs.

Le programme Promovilles intervient actuellement dans 32 communes du Sénégal.

Wely NGOM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.