Toutinfo Bréves

COUD : La vie et l’œuvre de Cheikh Anta Diop revisitées par la jeunesse estudiantine

SOUVENIR : Ndèye Maguette Sy, représentants des étudiants a estimé que Cheikh Anta Diop est un des plus grands défenseurs de la cause noire dont le legs doit être préservé.

Elle s’exprimait devant un amphithéâtre rempli à bord, lors d’une conférence marquant le 34e anniversaire du rappel à Dieu du parrain de leur université, le physicien, anthropologue et égyptologue, Cheikh Anta Diop.

Pour la représentante des pensionnaires de l’UCAD dont on célèbre le 34e anniversaire de la disparition de leur parrain, l’auteur de « Nations nègres et culture » est un exemple pour la jeunesse  estudiantine.

A cette dernière elle demande de changer de paradigme pour « redorer le blason ternie de la jeunesse estudiantine » en faisant sienne le viatique de Cheikh Anta Diop, c’est à dire « s’armer de sciences jusqu’aux dents ».

Pour Ndèye Maguette Sy, «  la force de l’argument doit prévaloir sur l’argument de la force ».

Le représentant des travailleurs du COUD, El Hadji Amar Niang a abondé dans le même sens.

« Le legs  de Cheikh Anta Diop  à la jeunesse africaine » était le thème de la conférence inaugurale du cycle  de « Grandes conférences du COUD ».

C’était en présence du  directeur général, du COUD, Abdoulaye Seydou Sow, du représentant du recteur, du Pr Lamane Mbaye, Conseiller Technique au ministère de l’Enseignement supérieur, représentant le Dr Cheikhou Oumar Hanne, du conférencier le journaliste-écrivain, Boubacar Boris Diop, du modérateur Boubacar Diop dit Buuba, modérateur et des fils du parrain : Cheikh Mbacké Diop et Dr Birame Sassoum Diop.

Un nombreux public d’étudiants, de militants et d’enseignants-chercheurs a également pris part à la manifestation.

Toutinfo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.