DEBRAYAGE DU G7 : Les enseignants boudent les cours

EDUCATION : Sans surprise, le G7 a exécuté son second plan d’actions, ce mardi par un débrayage, à partir de 10 heures.

De ce fait, les membres du Groupe des sept syndicats de l’éducation les plus représentatif (G7) ont observé un débrayage ce mardi à partir de 10h.

Demain, mercredi le G7 observera une grève totale. Par ces mouvements d’humeur, le G7 veut pousser le gouvernement à matérialiser ses engagements, selon le journal L’AS de ce mardi, visité par Toutinfo.net.

D’après Saourou Sène, le secrétaire général du Saemss, malgré l’effort fait au niveau de la Fonction publique, en terme de publication des actes et l’annonce de la caravane de la fonction publique intitulée « mon acte en 72h »,la vrai solution c’est d’engager résolument le processus de la dématérialisation conformément au protocole du 30 avril 2010.

Il est aussi d’avis qu’on pouvait régler rapidement certains points du protocole sans tambour ni trompette.

Il s’agit du décret de création du corps des PCEMG en EPS, de l’ouverture du concours des passerelles professionnelles, de la tenue d’un atelier sur la question du corps des administrateurs scolaires et l’organisation d’un atelier sur la fiscalité sur les salaires et les rappels.

 Concernant la question de l’habitat, il rappelle qu’il s’agit des propositions avec le projet des 100.000 logements et la remise de parcelles aux syndicats dans certaines zones.

Saourou Sène conclut que la lutte s’impose aux enseignants avec le dilatoire de l’Etat sur un protocole pas vraiment difficile à respecter.

Wely NGOM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.