Toutinfo Bréves

COUT DU TRAITEMENT EXORBITANT : 150 000 pour une radiothérapie !

SANTE : Très peu de malades peuvent supporter le traitement  hyper coûteux et long du cancer. A.F. L fait partie de ces malades.

Pour une radiothérapie, le malade débourse prés de 150 000 francs CFA, d’après notre interlocutrice.

 Ne pouvant pas supporter cette lourdeur du traitement, parfois certains malades du cancer vont même jusqu’à mendier devant l’hôpital Le Dantec, juste pour avoir de quoi se soigner.

C’est la raison pour laquelle, pour soulager les malades, A.F.L  invite les autorités à  tout faire pour aider les malades à disposer d’un bon appareil de radiothérapie dans les structures où ils sont pris en charge.

Tout le monde a en mémoire les pannes récurrentes de l’appareil de radiothérapie de l’hôpital Le Dantec.  

S’agissant de son cas, elle  confie qu’elle doit faire une analyse depuis des mois, mais la panne de la machine l’empêche de  se soigner.

« Moi, quand je suis partie pour un rendez-vous, les médecins ont  pris mon numéro et on m’ont renvoyé à une autre date parce que la machine est en panne. Ils m’ont dit de revenir, mais ils ne m’ont pas précisé une date précise. Alors que je devais faire une radiothérapie pour voir si la maladie a complètement disparu parce que je ne ressens presque plus de douleur», explique-t-elle.

Pour pallier à ces dysfonctionnements, l’hôpital Le Dantec est obligé de rediriger parfois les patients vers l’hôpital Dalal Jaam de Guédiawaye.

 Seul inconvénient, dans cette structure sanitaire disposant d’un appareil de radiothérapie fonctionnel, la liste des malades est kilométrique.

C’est la raison pour laquelle, elle invite l’Etat augmenter  le nombre de machines de radiothérapie dans les hôpitaux du Sénégal et à diminuer le coût des soins.

A Cela s’ajoute la mauvaise qualité de l’accueil dans les services de soins.

« On nous demande de venir à 7h 30mn, et jusqu’à midi,  les médecins ne nous reçoivent pas. Les patients venant des   régions dorment à même le sol. Nous malades du cancer, souffrons énormément », constate pour le déplorer notre interlocutrice.

Maïmouna SANE(Toutinfo.net)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.