REVUE DE PRESSE DU 28 JANVIER 2020 : Le massacre de Ndioba Seck au menu de la presse de ce mardi

MEDIAS : Le nouveau cas de féminicide noté, ce lundi à Pikine, Arrêt  SIPS sur la Route nationale1 est à la Une de tous les journaux, lus ce mardi.

« Encore un nouveau cas de féminicide : Série macabre », pointe à sa Une Enquête.

Selon le journal la « série macabre se poursuit. Comme si le meurtre de la dame Yoba Baldé à Saré Yoro Diao, dans le département  de Kolda, n’avait  pas fini  d’indigner l’opinion nationale, l’assassinat de la jeune Ndioba Seck, 25 ans, vient allonger  la liste macabre des femmes tuées ces derniers temps. Le corps de la jeune dame a été découvert lundi à Guinaw Rail face à la mosquée de SIPS, près de l’arrêt de transport en commun, dans la commune de Thiaroye-Sur Mer ».

« Drame à Thiaroye : Ndioba Seck massacrée de 64 coups de couteau », affiche l’Observateur.

Le journal précise qu’il n’a été ni égorgée, ni violée.

Cependant, l’Observateur indique qu’il y a un « mystère autour de l’auteur du dernier coup de fil reçu par la victime avant sa mort ».

« Une femme de ménage du nom de Ndioba Seck a été trouvée  morte lundi, au quartier Darou Nahim de Guinaw –Rail Sud, non loin de la RN1. Célibataire et mère d’un enfant, elle a reçu 64 coups de couteau assure une source médicale. La police de Gunaw-Rail accompagnée de la police scientifique et technique a procédé aux constats d’usage pour démarrer l’enquête sur cette affaire », explique le journal.

Toutinfo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.