EDITION : Le journaliste Adama Gaye sort « OTAGE D’UN ÉTAT : D’une prison sénégalaise aux pyramides d’Egypte »

ESSAI: Chose promise, chose due. Le journaliste Adama Gaye a mis sur le marché son nouveau livre : « OTAGE D’UN ÉTAT.
D’une prison sénégalaise aux pyramides d’Egypte ».


 Le livre est sorti, le 23 janvier 2020, aux éditions Harmattan.


Il est disponible, au 16 Rue des Ecoles, Paris, 75005, au cœur du quartier Latin et cap sur le monde.

« OTAGE D’UN ÉTAT :
D’une prison sénégalaise aux pyramides d’Egypte ».


Le livre de Adama Gaye est
préfacé par Maitre Cheikh Koureyssi Ba, avocat au Barreau de Dakar avec une postface de Abdoulaye Tine, avocat international, Docteur en Droit.

D’autres intellectuels témoignent dans le livre. C’est le cas  des
Professeur Alioune Badara Fall, Professeurs des universités, Agrégé en Droit Public (Bordeaux)
Professeur Peter Lewis, Directeur des Études africaines, Sais, Johns Hopkins University, Washington DC
Elemchi Nwosu, Oxford University.


Seydi Gassama, Directeur Exécutif Amnesty International, Dakar,
Maureen Chigbo, Directeur de publications RealNews, Lagos
Pape Kante, avocat, Montreal, le caricaturiste, Omar Diakhaté dit ODIA ont tous participé à l’écriture de ce livre.

« Je vous laisserai  le lire et vous faire votre idée. Même celles et ceux qui sont tombés dans la propagande malsaine des terroristes d’Etat, nichés au cœur du pouvoir illégitime du Sénégal. Et quiconque l’a amplifiée, en croyant bien faire, peut maintenant se faire une idée plus précise à travers la lecture de cet ouvrage intitulé: Otage d’un État. D’une prison sénégalaise aux pyramides d’Egypte », exhorte Adama Gaye sur sa page Facebook, visitée par Toutinfo.net.

Le journaliste écrivain qui vit en Égypte a été arrêté le 29 juillet 2019. Il sera libéré après 53 jours de détention provisoire.

Il a toujours clamé son innocence par rapport aux accusations « d’injures et d’offense au chef de l’Etat » dont, il a fait l’objet.  

« La prison, mon livre le prouve, est une académie de la vie. J’y ai appris l’humilité, la tolérance, la diversité et le devoir surtout de comprendre qu’on ne peut pas être passé par une telle case, y avoir vu les tourments et ingrédients qui détruisent sa propre société, celle dans les rets de la justice et celle, dehors, sursitaire, sans se mettre en tête qu’on a le devoir de s’engager dans les causes collectives pour participer à son sauvetage », écrit Adama Gaye de son exil égyptien.

Le livre est attendu au bureau local de l’Harmattan à Dakar très bientôt.


Il sera mis également en ligne sur Amazon et d’autres plateformes pour celles et ceux qui veulent l’acheter par la voie digitale.

Toutinfo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.