CHEIKH FALL DIRECTEUR SONACOS DE DIOURBEL : «Nous sommes à 1% de notre objectif de collecte de départ »

AGRICULTURE : La campagne de commercialisation se présente sous de mauvais auspices à la Sonacos.

Selon Cheikh Fall, directeur de la Sonacos de Diourbel, l’entreprise est très loin de l’objectif de collecte nationale de 150 mille tonnes d’arachides, malgré une enveloppe de 30 milliards débloquée pour le financement de la campagne.

« Cette année, la situation est très difficile. Jusqu’à présent nous n’arrivons pas à collecter les graines que nous espérions », constate pour le déplorer M. Fall dans un entretien avec l’As de ce jeudi.

« Vingt-cinq jours après, le démarrage de la campagne de commercialisation arachidière, nous sommes à 1% de notre objectif de collecte de départ », indique le directeur de la Sonacos de Diourbel.

« Pour l’usine de Diourbel, nous avions un objectif de 25 000 tonnes d’arachides à collecter, mais actuellement nous en sommes à un peu moins de 500, ce qui est catastrophique », assure M. Fall.

D’après le directeur de l’usine de Diourbel, il y a une concurrence « déloyale » des Chinois.

« Les huiliers ne disposent pas des mêmes armes que leurs adversaires. Nous sommes en train de nous déployer sur le terrain, nous allons nous battre pour renverser cette tendance. Il y’a une concurrence déloyale de la part de certains opérateurs qui n’achètent pas au niveau des points de collecte», dit-t-il.

Le patron de l’usine de la Sonacos de Diourbel estime que la situation pourrait avoir un impact négatif pour la région.

« Si nous n’avons pas de matière première, il n’y aura pas de travail, pas de recrutement. On assistera à un impact social négatif pour toute la région de Diourbel», a-t-il averti.

 ( Badou NGUER avec Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.