ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : 49 000 des 54 000 bacheliers orientés (ministre)

EDUCATION : Samedi dernier, face au parlementaire le ministre de l’enseignement supérieur, venu défendre le vote du budget de son département qui s’élève à 259 milliards de Francs Cfa, Cheikh Oumar Hann a apporté des explications sur le cas des nouveaux bacheliers.

En réponse à un cri du cœur lancé par le député du Parti de l’unité du rassemblement (Pur), M. Hann rassure que malgré le refus des écoles privés d’accueillir de nouveaux bacheliers, l’Etat a orienté à ce jour 49 000 étudiants sur les 54 000 dans les universités publiques du pays.

«Ils ont tous reçu le message qui leur notifie qu’ils ont été définitivement orientés depuis le 4 décembre dernier. Ils ont six jours, c’est-à-dire jusqu’au 10 de ce mois pour valider cette orientation », a-t-il soutenu.

Ajoutant que quatre milles autres bacheliers n’ont pas été orientés.

«Sur ces 4 000, les 1 000 ont un baccalauréat arabe. Pour l’heure nos universités n’ont la capacité d’accueillir que 1 500 bacheliers en arabe et les 1 000 en ont fait la demande, mais ils ne sont pas encore orientés », a renseigné M. Hann.

UNIVERSITE DE TOUBA

Selon Cheikh Oumar Hann, l’Etat va apporter un soutien financier et matériel à l’université de Touba, actuellement en chantier dans l’amélioration des conditions d’étude et d’accueil des étudiants.

Faisant le point sur les nouveaux bacheliers, le ministre de l’Enseignement supérieur a  indiqué que 3 000 autres potaches attendent d’être orientés dans une université de leur choix.

«Leur orientation dépend des places qui seront libérées par les étudiants définitivement orientés, mais qui ne valideront pas leur orientation au plus tard demain, mardi 10 décembre. C’est sur cette base qu’ils seront édifiés », a-t-il fait savoir.

Cheikh Oumar Hann explique que si des places se libèrent, les candidats restant seront orientés.

Badou NGUER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.