BUDGET 2020: 295 milliards pour le ministère des infrastructures

INFRASTRUCTURES : Le projet de budget du ministère des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement est arrêté à 295 350 566 500 francs Cfa.

En effet, ce budget est réparti par programme. Il s’agit du programme de développement, gestion et entretien des infrastructures, le programme développement, gestion et entretien du réseau, le programme développement et modernisation des services de transport, le programme pilotage, gestion et coordination administrative.

 Oumar Youm, ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement a adressé ses sincères salutations à la représentation nationale.

Me Youm a pris l’engagement que d’importants projets vont démarrer ou continuer en 2020 avec ce budget programme. Il a cité notamment  la réhabilitation de la route Fatick – Foundioygne – Passy – Kaffrine – Mbacké, de la route national 1 Taiba – Kidira – Bakel , Sénoba – Ziguinchor ainsi que la construction des ponts de Foundiougne et de Rosso.

Par ailleurs, il a été interpellé sur le montant de quatre milliards de recettes générés par l’exploitation de l’autoroute à péage Ila Touba qui devrait être versées à son entretien alors que de tels frais doivent être supportés par le gestionnaire.

Les désagréments causés par les travaux du  TER à la population de Rufisque ont aussi été soulevés.

Pour sa part, le ministre a relevé deux handicaps de notre système de transport : La vétusté du parc automobile et l’insuffisance de l’offre par rapport à la demande croissante dans nos grandes villes. 

Selon lui, c’est la raison pour laquelle l’État a misé sur les transports collectifs comme le TER, le  BRT, ou Dakar Dem Dikk.

Il a enfin rassuré que les arriérés de paiement dus aux entreprises et qui s’élèvent à 137 milliards seront payés d’ici la fin de l’année.

Badou NGUER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.