SAINT-LOUIS : Des Bandes armées sèment la terreur

INSECURITE : La peur s’installe dans le département de Saint Louis avec une insécurité galopante.

D’après le journal, l’As de ce lundi, cinq cambriolages ont été notés à divers  endroits du département.

Pas plus tard que ce week-end, les malfrats se sont déchaînés en semant la pagaille dans plusieurs localités.

 A titre d’exemple, 8 hommes armés ont visité une boutique à Bango, blessant grièvement une personne avant de prendre la tangente.

Le gérant de l’établissement qui avait senti le danger a réussi à prendre la fuite.

Son voisin Gora Ndiaye fera les frais après avoir tenté de barrer la route aux bandits encagoulés.

Il a reçu des coups de machette et sera admis aux urgences de l’hôpital régional de Saint Louis.

Un montant de 75 000 a été dérobé par les cambrioleurs.

A Bango toujours un jeune a tué son congénère en lui enchainant une paire de ciseaux dans sa tête.

Des cartouches de calibre 12 ont été retrouvées sur place.

Des attaques similaires ont été enregistrées à Rao,  Gandon,  Ngallèle et à Keur Mbarka.

Badou NGUER