URGENT : Les journalistes Amadou Ba et Hawa Bousso de l’As convoqués à la Dic à 16 heures

JUSTICE& MEDIAS : «Enfin la convocation est tombée. Amadou BA et Hawa Bousso convoqués à la Dic à 16 heures. Nous venons de recevoir la convocation à l’
instant ». Voici, le post laconique et étrange posté par le directeur de publication de l’As quotidien, Amadou Ba, ce jeudi, à 12 heures passées de quelques minutes.

Nos deux brillants confrères avec qui nous avons tant partagé de choses sont, malheureusement, convoqués à la Dic sur plainte de l’homme d’affaires Serigne Mboup pour « injures publiques ».

Le Directeur de publication de l’As de retour  d’un voyage a Paris a répliqué par une plainte contre Serigne Mboup.

Le différend avec  le patron de la CCBM  fait suite à un article publié par le journal « L’As » le 20 novembre dernier. Il y est écrit que Serigne Mboup et son frère Moussa Mboup sont poursuivis pour faux, usage de faux, escroquerie et abus de confiance.

Selon le quotidien, leur sœur Aminata Mboup a saisi, le 22 août dernier, le procureur de la République d’une plainte pour dénoncer la vente d’un immeuble.

Des informations démenties par Serigne Mboup dans un média de la place.

 PLAINTE DE L’AS CONTRE SERIGNE MBOUP

« (…)Pour la petite histoire, il nous reproche d’avoir écrit, document en main, que sa soeur a porté plainte contre lui pour escroquerie et abus de bien sociaux. Il en profite pour aller sur Rfm pour me diffamer et menacer de dire  » ce que je faisais aux Usa ». Alors là, j’appelle Dame BabouAnta DiopLaye BoyePape BabouMayeta NdiayeNgoumbe Gaye,Sadio Barry etc à la barre. Dites ce que je faisais aux Usa avant que Ndiol Mboup ne le fasse », a répliqué du tic au tac Amadou Ba sur sa page Facebook, visitée par Toutinfo.net.

 Ajoutant : « Je ne suis pas Jesus Christ, j’ai donc répliqué par une note de la rédaction. Mieux, j ai confiné tous les messages et l’enregistrement audio que je vais remettre à mon avocat et au Synpics pour le poursuivre pour diffamation et menaces de mort ».

En terminant, le patron de l’As quotidien a salué la mobilisation de ses confrères, amis, parents et sympathisants, qui comme un seul homme lui ont manifesté leur soutien total et prêts à se rendre devant la Dic, ce jeudi à 16 heures.


« Chapeau à mes confrères qui comme d’hab ont tous appelé, prêts à se rendre à la Dic. L’intimidation ne passera pas, L’As fera son travail professionnellement et rien ni personne ne l’en empêchera. Vive la presse, libre et responsable. vive le Sénégal », écrit en conclusion Amadou Ba.

Toutinfo.net