REVUE DE PRESSE DU 28 NOVEMBRE 2019 : La presse de joue les prolongations dans l’affaire des talibés de Ndiagne

MEDIAS : Ce jeudi, toute la presse revient sur l’audience de flagrant délit  mouvementée du Tribunal de grande instance de Louga, mercredi.

«  Tensions lors du procès des talibés enchainés : Le tribunal de Louga vandalisé », affiche l’As quotidien à la Une.

Revenant sur cette affaire, le journal explique que le procureur requiert 2 ans  dont 2 mois avec sursis et déclenchement de la furie des sympathisants  de Serigne Khadim Guèye.

« La tension a été grande, mercredi, au Tribunal de grande instance de Louga qui abritait  le procès retentissant  de Cheikhouna Guèye, ce marabout qui enchainait ses talibés.  A l’annonce du réquisitoire du parquet (2 ans  dont 2 mois de prison ferme) contre le maître coranique et ses co-prévenus, les partisans du marabout, venus  en masse, se sont rués  sur les vitres du tribunal qu’ils ont défoncées, dévastant tout sur leur passage. N’eût été l’intervention  de Serigne Mouhamadane Mbacké, petit-fils du fondateur du mouridisme, la situation allait dégénérer », rapporte l’As.

Le journal se fait également l’écho du communiqué e l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) qui dénonce des actes intolérables.

Les autres quotidiens sont tous revenus sur ce procès.

Toutinfo.net