VIH ET IST : Les femmes et les filles sont les plus exposées

SANTE : Les femmes sont exposées aux Infections sexuellement transmissibles (Ist) et au Virus immunodéficience humaine (Vih).

Pour cause, les femmes et les filles sont toujours considérées comme des  proies faciles.

« Au début d’une crise, la nourriture, l’hébergement et les soins en cas de traumatisme physique aigu semble souvent être les besoins les plus urgents alors que la question de la santé de la reproduction est souvent  reportée à une date plus favorable. Ce qui risque d’accroitre les Infections sexuellement transmissibles, y compris le Vih et les grossesses non désirées, la mortalité et morbidités maternelles et les violences sexuelles et sexistes», explique Adama Ndongo,  venue représenter le ministre de la Santé, à un atelier de formation des journalistes sur la santé de la reproduction.

 A en croire Mme Ndongo 60% des décès maternels évitables dans le monde surviennent chez les femmes victimes des conflits, d’une catastrophe naturelle ou d’un déplacement.

« En moyenne 480 femmes et adolescentes meurent de complications liées à la grossesse et à l’accouchement dans des situations d’urgences. Ce qui fait qu’elles sont le plus exposées en temps de crise », souligne-t-elle dans le journal Le Témoin de ce mercredi, visité par Toutinfo.net.

AVANCEE DE LA MER

Evoquant le cas du Sénégal, elle indique que beaucoup de localités limitrophes de la façade maritime allant de Ziguinchor à Saint-Louis sont menacées par l’avancée continue de la mer.

Selon Mme Ndongo le ministère de la Santé a déjà établi des stratégies afin d’apporter  une aide à ses populations.

Aissatou Wade GUEYE