FORTUNE : L’homme le plus riche du monde est désormais… un Français, Bernard Arnault

Une affaire en or: En rachetant, pour 16,2 milliards de dollars, le joaillier américain Tiffany, l’homme d’affaires français Bernard Arnault serait devenu l’homme le plus riche du monde, selon Challenges.

Trois places plus haut… jusqu’au sommet

Il était jusqu’ici, cette année, à la quatrième place du célèbre classement Forbes des plus grandes fortunes du monde, publié en mars dernier. Avec ses 76 milliards de dollars, il se trouvait encore derrière Jeff Bezos (1er avec 131 milliards de dollars), Bill Gates (2e avec 96,5 milliards), et Warren Buffett (3e, avec 82,5 milliards).

Sauf que… D’abord, Jeff Bezos a divorcé, cet été. Une séparation qui lui a coûté… 38 milliards de dollars! Si l’action d’Amazon s’est, depuis, envolée, son emblématique patron a tout de même perdu quelques plumes dans l’affaire. Il dispose désormais d’une fortune de 108,3 milliards de dollars.

Il y a quelques années, il ne figurait même pas encore dans le top 10…

Bill Gates s’est, lui, enrichi également depuis le début de l’année: sa fortune serait passée de 96,5 à 106,7 milliards. Mais sur le podium, personne n’a gagné autant d’argent que Bernard Arnault: avec le rachat de l’Américain Tiffany, sa fortune personnelle a bondi à 109,5 milliards de dollars en une seule journée, selon Challenges.

Il devient ainsi l’homme le plus riche du monde, devant les Américains de Microsoft et Amazon. 

Des fortunes gigantesques mais volatiles

Reste que ces fortunes « personnelles », la plupart du temps composées essentiellement d’actions de géants économiques, sont assez volatiles. La moindre variation de 1 ou 2% de telle ou telle action peut modifier le classement. 

Dans le détail, Bernard Arnault détient en propre 47,16 % de LVMH, soit 97 milliards d’euros, selon le cours de l’action de son groupe le 27 novembre. Mais il possède également 1,87 % du sellier Hermès, valorisé 1,3 milliard d’euros, et 8,63 % du groupe de distribution Carrefour, pour près d’1,1 milliard d’euros, rappelle Challenges.

Surtout, il dispose encore d’autres actifs, impossibles à valoriser pour le moment et logés dans sa holding de tête « Groupe Arnault ».

 La fortune de Bill Gates, elle, est moins volatile: elle est pour moitié composée… de cash, comme le rappelle Bloomberg. Alors que Bernard Arnault n’a « que » 375 millions de dollars en liquide!

« Ce n’est pas ce que j’ai sur mon compte! »

L’homme d’affaires n’avait pas dit autre chose à nos confrères du Monde: [100 milliards], « ce n’est pas du tout de l’argent que j’ai sur mon compte. C’est la valeur des actions du groupe. Si les actions montent, ça monte, si les actions baissent, ça baisse. Voilà », a-t-il minimisé, le 17 octobre, lors de l’inauguration d’une usine Vuitton aux États-Unis.

Et l’acquisition de Tiffany, qui augmente la capitalisation boursière du groupe, devrait rapporter au moins un demi-milliard de dollars de bénéfices chaque année, dès l’an prochain. 

Quant à la capitalisation boursière de LVMH, elle est désormais en tête de la bourse de Paris, avec 205,79 milliards d’euros. Devant Total, longtemps indétrônable…

Un précédent Carlos Slim

Jusqu’ici, seul le magnat mexicain des télécoms, Carlos Slim, était parvenu entre 2010 et 2014 à détrôner les Bill Gates, Warren Buffett et Jeff Bezos à la tête des hommes les plus riches du monde.

Quant aux femmes… elles restent rares, dans ce classement: feue Liliane Bettencourt (L’Oréal) a brièvement fait quelques apparitions en bas de tableau en 2012 et 2014, derrière Christy Walton, l’héritière de l’empire américain Wal-Mart. Le classement reste par ailleurs très masculin, et plutôt américain.

Toutinfo.net (avec Ledauphine.com)