BOUCLE DU BLOUF : Le Sud sort de son enclavement avec 85 km de route bitumée

INFRASTRUCTURES : Désenclaver les régions Sud du Sénégal, notamment la fameuse Boucle du Blouf. Il y a quelques années, tel était le leitmotiv des populations de cette partie de la Casamance naturelle.

Avec la construction de cette route d’un linéaire de 85 km, on assiste à une réduction importante de la longueur des itinéraires et des durées de parcours, entre les parties du Sénégal au nord et au sud de la Gambie.

«L’aménagement de la Boucle du Blouf, située dans le département de Bignona, constitue une vieille doléance des populations de la région de Ziguinchor.  En effet, la zone offre d’énormes potentialités agricoles mais du fait de son enclavement, ce potentiel n’avait pas pu être exploité», indique l’Ageroute dans une fiche technique reçue par Toutinfo.net.

«Conscient de cette situation, l’Etat du Sénégal avait entamé son aménagement en découpant le tronçon en trois sections.  C’est ainsi que l’Etat de Sénégal avec l’appui de la Banque Islamique de Développement (BID) avait procédé à l’aménagement de la première section Tendieme-Thionck Essyl(43km) dont les travaux avaient été achevés en 2011. Il s’en est suivi celui de la section Thionck Essyl-Balinghor(28km) dont les travaux sont achevés depuis mars 2017 avec le concours de la BADEA», poursuit le document.

«Cependant, du fait de la dégradation prématurée de la première section, il a été nécessaire de procéder à la réhabilitation de celle-ci. Les travaux sont financés par la BOAD et l’État à travers le BCI», précise le document.

Les principales agglomérations traversées sont : Tendième (Carrefour RN5),Diégoune,Kagnobon,Dianki,Kartiak, Mlomp,Thionck-Essyl,Ediamath, Tendouk,Boutegol, Mangagoulak, Elana, Diatock,Bagaya,Mandégane,Balinghor, Tendimane et Koutenghor (Carrefour RN5) pour un linéairetotal de route de 85km.

Le principal objectif de ce programme est la contribution au renforcement de la compétitivité du Sénégal dans le contexte sous-régional et à l’amélioration des performances du sous-secteur routier en réduisant les coûts et la durée des transports. Il permettra surtout de favoriser la mobilité des personnes et des biens et d’assurer un meilleur accès aux équipements sociaux, fait savoir l’Ageroute.

Le montant total du financement est de14,6 milliards HT (94,09% BOAD et 5,91%Etat)pour prendre en charge l’achèvement destravaux de réparation de la section Tendiéme-Thionck Essyl (43km) et l’aménagement de la section Balinghor-Koutenghor(14 Km).

Toutinfo.net