REVUE DE PRESSE DU 22 OCTOBRE 2019 : La série de limogeages à la Une

Ce mardi, les journaux se font l’écho de la série de limogeages de fonctionnaires, lundi.

« Limogeage de Sory Kaba : Macky décrète le silence sur le mandat », affiche l’As quotidien.

Tandis que l’Observateur revient sur une série de révocations et titre : « Macky Sall, effaceur 3 ».

Le journal fait des révélations sur les limogeages de Sory Kaba, à la tête de la direction des Sénégalais de l’extérieur,  de Moustapha Ka et de Samba Ndiaye Seck, deux anciens membres de la délégation du Sénégal devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU.  

Selon Vox Populi, Moustapha Ka et Samba Ndiaye Seck ont été défénestrés pour leurs errements à Genève dans l’affaire Karim Wade, tandis que Sory Kaba a été  viré pour avoir parlé de l’impossible 3e mandat de Macky Sall.

« Dossiers sensibles du palais : Signal fort à ses troupes : Macky coupe des têtes », écrit Vox Populi.

L’autre sujet majeur traité dans la presse de ce mardi est la première déclaration publique de Khalifa Sall, depuis sa sortie de prison.

« Première sortie politique depuis sa libération : Khalifa décline  sa profession de foi », informe Le Témoin.

Le  journal cite  l’ex maire de Dakar qui déclare : « Cette épreuve, nous en sommes sortis, le cœur ouvert », ou «  la construction du Sénégal e fera avec des hommes et des femmes de valeur ».

Pour La Tribune, «  Khalifa Sall se relance dans la course ».

Toutinfo.net