REVUE DE PRESSE DU 16 OCTOBRE 2019 : La réhabilitation ou non de Karim Wade toujours en débat

Après le passage de la délégation sénégalaise devant le Comité des droits humains de l’Onu, à Genève, la polémique a repris de plus belle.

Cela, à la faveur du communiqué du ministère des Affaires étrangères  contredisant des engagements du gouvernement de réhabiliter et d’indemniser Karim Wade.

« Passage du Sénégal devant le Comité des droits humains de l’ONU : K de mini crise au sommet de l’Etat », affiche l’Observateur.

Le journal souligne qu’il y a une confusion et des incohérences de la communication  du gouvernement sur le cas Karim Wade.

« Deux membres de la délégation de Genève convoqués aujourd’hui à une séance d’explications », informe l’Observateur.

En écho, le quotidien Le Quotidien renchérit en titrant : « Affaire Karim au comité des droits de l’homme : Kcacophonie au sommet de l’Etat ».

Citant, le directeur des droits humains, Moustapha Ka le journal persiste et signe que « le Sénégal est prêt allouer une réparation financière à Karim Wade ».

Le même journal fait savoir que, d’après le ministère des Affaires étrangères : « La délégation n’a en aucun cas pris  des engagements pour la réhabilitation » du fils de Abdoulaye Wade.

Pour le quotidien l’As « L’Etat cafouille ».

Par ailleurs, tous journaux sont revenus sur le Grand Magal de Touba, célébré ce jeudi 17 octobre 2019.

A ce sujet, l’As quotidien  indique que « Touba fait le plein ».

Toutinfo.net