POLEMIQUE AUTOUR DE LA GRACE : Khalifa pas demandeur, Me Khassimou Touré assume tout

Alors queKhalifa Sall n’avait pas encore regagné sa demeure, ses partisans ont soulevé le débat selon lequel leur leader n’a jamais été demandeur. Suffisant pour que Me Khassimou Touré monte au créneau pour dire qu’il est derrière cette grâce et qu’il a pris toutes ses responsabilités pour le faire.

«On rend grâce à Dieu et remercie Serigne Mountakha Mbacké ainsi que tous les guides religieux. Je voudrais aussi que vous permettiez de remercier le premier des Sénégalais, le Président Macky Sall. Il a fait preuve d’un acte de sagesse en voulant réconcilier les Sénégalais. J’ai joué un rôle majeur dans cette grâce. J’ai fait ce que j’avais à faire avec les autorités. On m’a appelé vers 14 heures pour me dire d’aller prendre mes clients. Le chef de l’Etat a respecté tout ce qu’il avait dit concernant cette affaire. Je suis derrière cette grâce et je l’assume». C’est ainsi que Me Khassimou Touré a réagi d’emblée pour lever toute équivoque concernant la libération de l’ancien maire de Dakar et sur l’auteur de la demande de grâce. L’avocat a ensuite soutenu que le moment opportun, il reviendra en détail pour dire pourquoi il a agi de la sorte. «Je ne suis pas un homme de compromis et de compromission. Personne ne peut me manipuler. Mais le Président a souhaité que tout se fasse avec moi. Ce n’est ni le protocole de Rebeuss ni de Doha. J’ai démarché ce dossier dans la plus grande discrétion. Je l’ai fait avec conscience et professionnalisme. Je n’ai de compte à rendre à personne.J’assume mes positions. Et je vous confirme que je suis derrière la grâce», a déclaré l’avocat. Mais pour éviter que les gens en déduisent que Khalifa a certainement donné son accord, ses partisans se sont levés pour dire que leur leader n’a jamais été demandeur. «Khalifa n’a jamais demandé de grâce. Et il n’a commis personne pour le faire à sa place. Je suis convaincu que ce mandat n’a
pas été donné par Khalifa. Me Khassimou lui-même reconnait que c’est le président qui l’a appelé etnonKhalifa. Encore que Me
Touré n’est pas l’avocat de Khalifa Sall ; c’est plutôtl’avocat de Mbaye Touré et de la ville de Dakar», a martelé le maire de la Médina Bamba Fall.Embouchantla même trompette, Moussa Taye soutient qu’il voudrait que les choses soient claires, en indiquant que l’ancien maire de Dakar n’a jamais fait de demande de grâce ; encore moins demandé à quelqu’un de le faire à sa place. Pour le Secrétaire politique de Khalifa Sall, «Khalifa n’a écrit ni sollicité quelqu’un pour écrire à sa place. Khalifa est sorti ettout ce qu’il devra dire aux Sénégalais, il le dira. Le moment venu, Khalifa s’adressera aux Sénégalais pour éclaircir la question », affirme-t-il. Quant au maire de Dieuppeul Cheikh Gueye, il affirme que Khalifa était prêt à purger les cinq ans de prison. «Khalifa m’a dit qu’il ne ferait jamais de compromis ni de combine. Me Khassimou Touré n’est pas l’avocat de Khalifa Sall. C’était l’avocat de la ville de Dakar. Le moment venu, Khalifa parlera.» Aussi, un des avocats deKhalifa Sall, en l’occurrence Me Mamadou Aly Kane, a laissé entendre qu’il était venu voir Khalifa en prison pour lui demander de le laisser introduire une demande de grâce mais que celui-ci lui a répondu par la négative. «Il n’y aucun avocat qui peut dire que c’est Khalifa qui lui a demandé d’écrire une demande de grâce pour lui. Mais ce qui est important aujourd’hui, c’est qu’il a
été élargi », a-t-il conclu.

( S. B. DIALLO avec Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.