Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara achète encore des armes et des véhicules de transport à hauteur de 5 milliards

Dans sa parution numéro 807 du mercredi 11 septembre 2019, La Lettre du continent, nous apprend qu’ Alassane Ouattara a décidé de s’octroyer une centaine de véhicules de transport de troupes.
Le président ivoirien aurait préféré faire confiance au constructeur coréen Kia au détriment du suédois Volvo, qui aurait déjà fourni des véhicules Acmat à l’armée ivoirienne. Tout ceci pour un budget de dix millions de dollars, c’est-à-dire 5 950 000 000 de francs CFA.
Selon notre source, les Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) devraient recevoir ces équipements courant 2020. Cette décision d’ Alassane Ouattara d’équiper son armée intervient dans un contexte de rupture de dialogue politique avec l’opposition ivoirienne. En effet, relativement à la composition de la nouvelle Commission électorale indépendante (CEI), le président ivoirien et les partis d’opposition se livrent une véritable bataille. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), menée par Henri Konan Bédié, a refusé de siéger au sein de la CEI proposée par les autorités ivoiriennes.
Dans le même temps, Alassane Ouattara ne s’est pas encore clairement prononcé sur son éventuelle candidature à la présidentielle de 2020. Le chef de l’État a seulement promis de faire connaître sa décision l’année prochaine. « Je vais prendre ma décision au moment opportun et sur la base de ce que mon parti me dira de faire », a plusieurs fois confié l’ancien directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI).
Pour l’opposition ivoirienne, il est clair qu’ Alassane Ouattara nourrit le secret espoir de briguer un 3e mandat présidentiel.
Dans l’entourage d’ Alassane Ouattara, l’on avance plutôt que le chef de l’Exécutif prépare Amadou Gon Coulibaly pour lui succéder. Et ce, malgré l’opposition de certains cadres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

( Maïmouna SANÉ avec Toutinfo.net )