REVUE DE PRESSE DU 05 SEPTEMBRE : Les décisions du Conseil des ministres de rentrée, au menu

Les journaux se penchent, ce jeudi sur les décisions du Conseil des ministres de rentrée.

Le quotidien l’As qui lui consacre sa Une principale écrit : « Séminaire sur la rationalisation  des dépenses  publiques, réformes institutionnelles : Macky Sall opère des ruptures ».

Selon Ousseynou Baldé, auteur de l’article de l’As, explique que  «  le président Macky Sall poursuit  la dynamique de rationalisation de la dépense  publique. Présidant la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, le chef de l’Etat annonce  la tenue d’un séminaire gouvernemental de deux jours à partir de vendredi prochain. Il s’agira pour l’équipe gouvernementale de se pencher sur la rationalisation  de la dépense  publique, les réformes  institutionnelles  et administratives, la gestion budgétaire, etc. Le président Sall préconise également la restriction dans la délivrance  des permis de conduire la présence dissuasives  des forces de dépense sur les routes pour réduire les accidents de la circulation ».

L’Observateur  sur le même sujet informe : «  Conseil des ministres de rentrée : Le pouvoir en Sall d’urgence ».

En sous-titre, l’Obs ajoute : « Le président met la pression sur le gouvernement ». Le journal fait également l’inventaire des grands  chantiers de la rentrée.

L’Obs revient également sur l’émouvante déclaration  de l’ex Premier ministre, actuel secrétaire général de la présidence, Mouhamad Boun Abdallah Dionne.

« J’ai été très touché par le soutien de tout le monde, par les messages, par les appels, mais j’ai été surtout marqué par les visites à mon domicile auprès de mon épouse et de ma famille », rapporte l’Observateur citant M. Dionne.

Enquête quotidien revient sur le communiqué du Conseil des ministres avec comme titre : «  Accidents de la Route : Macky Sall réclame gendarmes et policiers sur les routes ».

« C’est la rentrée des classes pour le gouvernement  dont les moments de vacances, largement  relayés sur les réseaux sociaux  ont été  largement commentés. Place aux choses  sérieuses, avec les mesures  annoncées, hier,  pour mettre fin  à l’hécatombe  sur les routes, aux inondations, entre autres », informe le journal.

Enquête, ce jeudi consacre sa Une  à la ville de Saint-Louis, en parlant du « paradis perdu ».

Selon le journal, « Dakar  n’a pas le monopole de la saleté. St-Louis  lui tient la dragée haute. »

D’après Enquête «  la Venise africaine », classée patrimoine mondial de l’Unesco en 2020, a perdu son lustre d’antan.

Toutinfo.net