EXPLOITATION DU FER DE LA FALEME : SONKO DEBALLE ET MENACE

Ousmane Sonko tire sur la sonnette d’alarme. Insatisfait des termes de la convention signée entre le Holding turc Tosyali pour l’exploitation du fer de la Falémé, Sonko a fait des déballages et mis en garde le président de la République s’il signe ce contrat qui, à ses yeux, est en défaveur du Sénégal.

«  Je m’adresse à Macky Sall s’il signe le décret d’approbation, il rendra compte en prison pour haute trahison », prévient le leader de Pastef lors d’un face à face avec la presse.

«  S’il signe je  jure devant Dieu qu’il aura commis  un crime contre le peuple sénégalais. Ce serait du banditisme d’Etat et forfaiture », insiste Sonko.

Pour Ousmane Sonko, le précontrat signé par le ministre Sophie Gladima, en octobre 2018 à Istanbul est un « vrai scandale ».

D’après le leader de Pastef, Tosyali, compte investir que 510 milliards pour exploiter le fer de la Falémé. Ce qui pourrait lui rapporter près de 15 000 milliards pour une durée de 25 ans.  

La quantité du fer de la Falémé est estimée à 750 millions de tonnes, selon Ousmane Sonko. Ce qui correspond à une valeur monétaire équivalente à 33 000 milliards de francs CFA.

A la veille de la présidentielle de février 2019, onze candidats avaient signé une pétition  pour demander à Macky Sall de renoncer à la signature de ce contrat avec Tosyali.

Toutinfo.net