REVUE DE PRESSE DU MERCREDI 28 AOUT : L’AFFAIRE PETRO-TIM EN VOGUE

Les journaux sénégalais sont revenus abondamment dans leur livraison du jour sur le rapport de la Division des investigations criminelles (DIC) après l’audition des témoins dans l’affaire Petro-tim.

Ainsi l’As quotidien barre à sa Une : « Poursuites dans l’affaire Petro-tim : Le procureur face à ses responsabilités ».

« L’affaire Petro-tim mettant en cause le frère du président de la République, Aliou Sall a été bouclée par la Brigade des affaires générales (BAG) de la Division des investigations criminelles (DIC) pendant la période de la Tabaski. La balle est désormais dans le camp du procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye qui peut ouvrir une information  judiciaire  et confier le dossier  à un  juge d’instruction. Le maître des poursuites peut aussi  classer l’affaire  sans suite. Le premier choix semble être plus plausible », explique l’As, rappelant que cette enquête fait suite aux révélations de la BBC dans son documentaire : « Un scandale à 10 milliards dollars » au sujet des licences d’hydrocarbures de St-Louis offshore et Cayar offshore.

L’Observateur affiche à sa Une : »Affaire Petro-tim, BBC et le frère du président : Le procureur décharge Aliou Sall ». Ajoutant en couverture que : « Le parquet vise X », non sans assuré que c’est «  le doyen des juges qui hérite du dossier ». 

Le quotidien précise sur le même sujet que 26 personnes ont été entendues et que l’on va vers l’envoi de commissions rogatoires en Europe. L’Observateur revient également sur «  les complexités d’une affaire au long cours ».

L’autre sujet largement abordé par les quotidiens du jour  est le double accident du cortège du ministère des infrastructures et des transports, Oumar Youm, à Richard Toll,  de retour de tournée.

Les journaux font état d’un lourd bilan de trois morts. « Accidents du convoi du ministre Oumar Youm : L’ambulance, venue évacuer des blessés tue trois personnes », informe l’As.

Toutinfo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.