REVUE DE PRESSE DU MARDI 27 AOUT 2019 : La plainte de Mamour Diallo contre Sonko, en exergue

Les quotidiens de ce mardi 27 août 2019 reviennent largement sur la conférence de presse tenue, lundi par Me El Hadji Diouf, l’avocat de Mamour Diallo, sur l’affaire des 94 milliards de francs CFA. C’est pour annoncer que l’ancien directeur des domaines va porter plainte contre Ousmane Sonko, leader de Pastef, après la plénière de l’Assemblée nationale sur le rapport de la Commission d’enquête parlementaire.

« Affaire des 94 milliards de francs FCFA : Mamour Diallo annonce une plainte contre Ousmane Sonko ». «  Suite aux séries d’accusations portées sur sa personne, Mamour Diallo va porter plainte contre Ousmane Sonko. C’est ce qu’a annoncé hier son avocat, Me El Hadji Diouf qui, lors d’une conférence  de presse, est revenu, en détail sur cette affaire de 94 milliards de francs CFA dans laquelle, l’ancien directeur des Domaines  fait l’objet de graves accusations de la part du leader de Pastef », précise en page 7, le journal.

 « M. Mamour Diallo m’a chargé de déposer une plainte contre Ousmane Sonko pour calomnie et diffusion de fausses nouvelles sur sa personne pour une affaire de 94 milliards de francs CFA, pouvant saper le moral des populations et créer des soulèvements populaires », a annoncé Me El Hadji Diouf devant les journalistes, cité par l’As.

Enquête au quotidien écrit sobrement : « Affaire des 94 milliards : Me El Hadji Diouf annonce une autre plainte contre Sonko ». Même tonalité dans le quotidien Le Quotidien. « Plainte de Sonko contre Mamour Diallo : Me El Hadji Diouf contre-attaque », lit en page 5 du journal.

Pour le journal Les Echos, citant l’avocat de Mamour Diallo : « Ousmane Sonko doit être arrêté et emprisonné », ajoutant dans le même article à la Une que «  dans cette affaire, nous avons un voleur qui crie au voleur ». La robe noire annonce dans Les Echos toujours la volonté de son client de porter plainte, contre Sonko après la plénière de l’Assemblée nationale.

Les escapades touristiques de Karim Wade à Kigali révélées, lundi, par le journal l’As font la Une de Enquête de ce mardi 27 août.

Le journal se penche sur «  la fin d’exil de Karim Wade, libre de ses mouvements ». 

« Inculpé en avril 2013, puis condamné en février 2015 à six ans de prison, Karim Meissa Wade a terminé de purger sa peine », explique le journal, rappelant qu’aperçu à Kigali, il peut désormais quitter sa « prison » dorée de Doha. Enquête poursuit en signalant que « Idy avait parlé de « deal international » conclu entre l’Etat du Sénégal, celui du Qatar et les Wade ». Après tout, le journal se demande : « Osera-t-il rentrer au Sénégal ? ».

Un autre sujet qui fait la Une de presque tous les quotidiens est « l’affaire de la cocaïne saisie au port ». L’As et les autres journaux annoncent en manchette que « deux autres personnes placées sous mandat de dépôt ».

En sport, l’As informe que la « Ligue Pro est en zone de turbulence ». Ce qui est à l’origine du démarrage tardif du championnat, à cause des difficultés financières que traverse la structure dirigée par Saer Seck.

Toutinfo.net