FRUSTRATIONS ET COLERE A FATICK: Les jeunes brulent des pneus devant le domicile du chef de l’Etat

A Fatick, les populations de Peulgha sont sorties en masse pour décrier bruyamment la gestion de la capitale du Sine par le régime et les autorités locales. remontés contre le silence complice et manifeste du Président. Macky Sall face au calvaire que ses lieutenants font vivre aux populations du Sine, les Fatickois ont barré la route et brulé des pneus jusque devant le domicile familiale du chef de l’Etat à qui ils ont demandé de se souvenir de sa fameuse déclaration d’amourà Fatick.

Folles de rage, les populations de Peulgha, dans la commune de Fatick, sont sorties en masse hier dimanche 28 juillet 2019, pour manifester contre le Président Macky Sall et non moins leader naturel dudit quartier.
Motif de leur courroux ? Le taux élevé du chômage, l’insécurité, l’insalubrité… entre autres maux qui gangrènent le développement de la ville natale du chef de l’Etat. Excédés par les promesses jamais tenues de la Première Dame Marième Faye Sall et de certains responsables locaux pour résoudre le chômage endémique qui prévaut dans la commune, les manifestants ont exigé une prise en charge meilleure et sérieuse des conditions de vie des Fatickois. «Nous en avons marre des supercheries et autres promesses non tenues des autorités», fulmine Doudou Bop, porte-parole du jour, qui trouve que le Sine risque d’être le grand perdant dans l’accession du Président Macky Sall à la magistrature suprême. «Fatick a eu certes des postes de responsabilité, mais on ne développe pas une localité avec des nominations seulement. Aujourd’hui Fatick, ne dispose même pas d’usine. À
part l’Agence de la Sécurité de Proximité (Asp), aucune autre issue n’est offerte à la jeunesse pour sortir de l’ornière. Les diplômés peinent à trouver un emploi décent. Et pourtant, nous avons été dans tous les fronts avec notre frère Macky Sall en qui nous avions placé nos espoirs». Cette situation, de l’avis du jeune Oumar Dia, doit cesser, compte tenu de ce que Fatick a offert à son fils devenu président de la République. «L’ arrêt où nous nous trouvons porte le nom de Macky Sall et je me demande souvent même s’il mérite encore cette reconnaissance de notre part»,
déclare le sieur Dia qui invite le maire honoraire de la cité de Mame Mindiss à lui rendre la monnaie de sa pièce. Il lui demande également de traduire en acte la fameuse déclaration d’amour qu’il ne cesse de faire à Fatick. Une déclaration renouvelée lors de son à Fatick pendant la campagne présidentielle. «C ‘est une affaire de cœur, famille et de valeur qui me lie à Fatick, ma terre natale, mon royaume d’enfance. Je suis heureux d’être à Fatick.
Fatick qui m’a vu naitre et grandir; mon royaume d’enfance. C’est ici à Fatick que j’ai ouvert les yeux au monde. C’est ici à Fatick que j’ai fait mes premiers pas. C’est l’endroit qui me parle le plus au monde pour me rappeler mon enfance et me faire le récit de mon parcours. Peuple du Sine, votre fils, devenu président de la République, ne vous a pas oublié et ne vous oubliera jamais».

( Hérame DIAGNE avec Toutinfo.net )