UN GANG QUI VISAIT DES AUTOMOBILISTES ARRETE PAR LA DIC: Un député, un Pdg, un douanier, un prof d’université dépouillé

De nombreuses plaintes ont été déposées par des automobilistes qui empruntaient le centre-ville et les Deux voie de Liberté 6 et qui ont été victimes d’une bande de voleurs, n’hésitant pas à simuler des accidents pour détourer leur attention et les dépouiller de billets de banque, d’ordinateurs, de téléphones portables, de cartes bancaires, de clés Usb et de divers documents. Un des malfaiteurs, F Fall, a été arrêté par la Division des investigations criminelles (Dic). Parmi les plaignants, il y a un député, un Président- directeur général (Pdg) d’une société de la place, un professeur d’Université, un douanier (à qui appartient la paire de menottes saisie).

La Division des investigations criminelles (Dic) a arrêté F Fall pour association de malfaiteurs et vols en réunion. Il est un membre actif d’un gang qui a fait l’objet d’une quinzaine de plaintes et qui compte parmi ses victimes un député, un Président-directeur général (Pdg) d’une société de la place, un professeur d’Université, un douanier, etc. Il écumait le centre-ville et les deux voies de Liberté 6 et usait de subterfuges sur la voie publique, allant jusqu’à simuler des accidents, juste pour dépouiller leurs victimes, trop occupées à venir à leur secours pour flairer le piège. Selon le Bureau des relations publiques (Brp) de la Police nationale, le stratagème des suspects consistait à faire entrer en scène dans un premier temps un individu qui cognait brutalement les portières des véhicules ciblés pour simuler un accident. Profitant de leur moment d’inattention et d’une assistance bienveillante des victimes et usagers de la route, les autres membres de la bande passaient à l’acte en subtilisant systématiquement tous les biens se trouvant dans les véhicules. Ce n’est qu’à la constatation de la disparition de leurs biens qu’ils comprennent avoir été victimes d’une supercherie bien orchestrée par les malfrats, relate le Brp. Au cours de l’enquête, les investigations menées ont permis lors de la perquisition effectuée aux domiciles des mis en cause, de retrouver et de saisir un lot de matériels constitués essentiellement de documents et d’objets divers. Il s’agit de 7 cartes bancaires de la Société Générale des Banques du Sénégal (Sgbs), d’United Bank of Africa (Uba), des Postes Finances, de la Bank Of Africa (Boa), d’American Express, d’Orabank mais aussi de Western Union. Il y avait aussi dans le lot, 5 cachets professionnels de la société Trading Suarl, de Fabro Alu Entreprise, de Gogo Transport and Services, de Transport Mbengue Multiservices et du Dr Amadou Moustapha Kinde (chirurgien-dentiste). La Dic a également mis la main sur 5 chèques (Sgbs, Bicis, Cbao Ecobank et Bis), 4 passeports ordinaires, 4 cartes à grise, 3 certificats d’assurance de véhicules, 2 cartes d’étudiant, 65 clés USB, 13 paires de lunettes optiques, 9 cartables, 7 sacs à dos, 9 clés de voiture (Chevrolet, Kia, Wolksvagen, Peugeot, Nissan, Citroen, Range Rover), 4 appareils photos, 4 téléphones portables de marques (Panasonic, X Tigi, Itel et Nokia), 1 ordinateur portable «Macbook» et une (01)tablette «Ipad», 1 paire de menottes (appartenant à un douanier).

( Hadja Diaw GAYE avec Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.