MOHAMMED ABDALLAH DIONNE: «Je suis pressé de rentrer seconder le Président»

Mohammed Boun Abdallah Dionne se porte mieux. Il tient sur ses deux pieds et discute en toute lucidité. Le maire Guéoul l’a rencontré à Paris vendredi dernier, dans l’après midi. Accompagné de son épouse, Khalifa Dia a été apostrophé par l’ancien Premier ministre qui l’a reconnu. «C’est lui qui m’a reconnu. On a longuement échangé. Tout ce qui se dit sur lui est inexact. Je l’ai vu et il m’a dit qu’il va mieux. La dernière chose qu’il m’a dite est la suivante : «Je suis pressé de rentrer seconder le Président»», raconte Khalif Dia joint au téléphone de Paris par «L’As». Le
ministre-conseiller du Présdent balaie ainsi d’un revers de la main toutes les supputations autour de l’état de santé du ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence évacué à Paris depuis deux mois pour des raisons de santé. Selon ces rumeurs, l’ancien Pm avaient fait un Accident Vasculaire Cérébral
(Avc) avant qu’elles n’annoncent son décès vendredi dernier dans la soirée. Alors que tous les yeux étaient rivés sur les écrans de télévision pour suivre la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) entre le Sénégal et l’Algérie, une folle rumeur a commencé à circuler sur le net pour annoncer la disparition du Secrétaire Général de la présidence de la République,
Mohammad Boun Abdallah Dionne. Une nouvelle rapidement démentie par ses proches qui soutenaient qu’il était juste sorti de l’hôpital, car libéré par le médecins. Quoi qu’il en soit, d’après notre interlocuteur, le ministre d’Etat et Secrétaire Général de la présidence de la République ne présente pas de séquelles d’un Avc.

( Toutinfo.net )