Libye – Bombardement d’un centre de détention de migrants

Des dizaines de migrants ont été tués dans le bombardement effectué par un appareil de l’aviation du général Khalifa Haftar contre un centre de migrants qui se trouve à proximité de la base militaire de Dhaman dans la région de Tajoura …/…

 « Dans le hangar où ils étaient logés il y avait au moins 120 migrants » selon Osama Ali, porte-parole des services de secours du gouvernement de Tripoli : durant la nuit les ambulances ont fait la navette avec les hôpitaux pour transporter les victimes mais il a fallut aussi s’occuper du dégagement des cadavres, dans une situation de chaos absolu. …/…

Alors qu’hier soir on parlait d’au moins 40 morts et 80 blessés, le bilan ce matin a déjà atteint le chiffre de 60 migrants tués. Wolfram Lacher, un analyste allemand qui suit l’évolution de la crise en Libye a commenté ainsi : « ce n’est pas une attaque accidentelle, le général Haftar et les Emirats Arabe Unis savaient que le centre de migrants était accolé à la base de Dhaman, ils l’avaient déjà bombardé il y a un mois. Ils ont décidé de frapper le centre, sachant qu’il était rempli de civils ».

Médiapart