ENQUETE DES FUITES SUR LE RAPPORT DE L’IGE: Mody Niang cuisiné par la Section de Recherches (Sr) hier

L’analyste politologue Mody Niang, très virulent à l’endroit du régime de Macky
sall, a fait face hier, aux enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie de Colobane dans le cadre de l’enquête sur les fuites du rapport de 2012 de l’inspection générale d’Etat (Ige) sur Petrotim, piloté par Nafi Ngom Keita et dont le contenu a fait le tour des réseaux sociaux, avant que le Président Macky sall n’en prenne connaissance.

Suite logique. Après le passage de l’ancien ministre de l’Energie Samuel Sarr qui s’est soumis au jeu de questions-réponses des enquêteurs de la Section Recherches de la gendarmerie de Colobane, dans le cadre de la procédure instruite par le parquet au sujet des fuites du rapport de l’Inspection générale d’Etat (Ige) portant sur la gestion des contrats pétroliers, c’est tout naturellement que l’analyste politique Mody Niang lui a emboîté le pas. En effet,
dans une lettre ouverte, Samuel Sarr avait soutenu que l’ancienne présidente de l’Office National de Lutte contre la Fraude et la Corruption (Ofnac) Nafi Ngom Keïta donnait des informations à Mody Niang. Propos que l’ancien ministre de l’Energie a répété devant les gendarmes, le 18 Juin 2019. Inspecteur de l’Education à la retraite, Mody Niang, dans ses sorties et contributions, ne rate jamais l’occasion pour tirer à boulets rouges sur le régime de
Macky Sall. Invité dans l’émission «Diiné ak Diamono» de Moustapha Diop sur Walf Tv, après le présumé scandale des 10 milliards de Fcfa éclaboussant Aliou Sall, Mody Niang a soutenu au sujet du contrat avec Frank Timis : «Ils savent toutes les irrégularités qui sont dans le dossier
Petro-Tim. Malgré tout, ils ont fait un rapport de présentation qui a été signé par le président de la République (…) Ces gens-là sont de véritables criminels». Mody Niang a probablement été interrogé sur la provenance de ses informations.


( Hadja Diaw GAYE avec Toutinfo.net )