ALIOUNE SARR TACLE DAOUDA FAYE: «Il n’est pas une référence parmi tous les anciens ministres des Sports»

Alioune Sarr n’a pas appréciéles propos de l’ancien ministre des Sports Daouda Faye qui l’avait invité à rendre le tablier. Hier en conférence depresse, il a apporté la réplique à «Vava».

Daouda FAYE Vava ancien Minister des sports…

Quelle appréciation faites-vous des propos de l’ancien ministre des Sports, Daouda Faye ? Je pense que si on veut parler avec son frère, on ne va pas le faire à travers la presse. Moi Alioune Sarr, j’avais notifié au ministre des Sports que je prenais le comité national pour deux ans. Le destin m’a amené en un quart de siècle. En un moment, j’avais décidé avec mon équipe, de partir. C’est ce qui a amené le départ de cheikh Tidiane Ndiaye. On nous a presque tordu les bras pour qu’on reste. Mais Daouda Faye était ministre des Sports. Et il avait toute la latitude et tous les pouvoirs pour remettre en cause le Cng. Donc pourquoi, il ne l’a pas fait. Mais la seule réponse que je lui donnerai est la suivante. J’ai vu passé au minmum 13 ministres au département des Sports. Et ce n’est pas lui que je retiendrai comme référence.Quelles sont les mesures de sécurités que vous avez prises pour le combat d’aujourd’hui ? Les principes et les règles ne changent pas. Il faut rester vigilant et faire en sorte que les choses se fassent très bien. Jeudi passé, comme nous avionsl’habitude de faire avant les grandes manifestations, le Comité a réuni le promoteur, les responsables des différentes écuries pour rappeler les principes. Je pense qu’il n’y aura pasde problèmes. Toutes les dispositions seront prises. Le mauvais comportement existe partout. Mais il faut savoir détecter les fauteurs de troubles etles sanctionner. Dans certains pays, les fauteurs de troubles ne vont plus au stade. Je pense que ce n’est pas le débat. À un moment donné, certains disaient que les murs étaient tropcourts. Il faut que les gens apprennent à se discipliner. Il faut que la peur change de camps, quand il y a des combats.

Certains observateurs disent que la lutte ne mérite pas ce complexe. Que répondez-vous? J’ai un problème de la perception que les gens ont de la lutte. Je ne comprends pas, surtout quand j’entends des responsables dire que l’arène nationaleest trop moderne et que la lutte ne mérite pas cela. Au tour du comité national, il y a des professeurs d’université et des cadres supérieurs. Comment voulez-vous accepter qu’on nous considère comme des moins que rien. La capacité de l’arène nationale ne cause pas de problème ? J’ai entendu dire aussi que le stade ne fait que 22 000 places. Demba Diop faisait 15 000 places et tous les grands combats se déroulaient là-bas. On ne peut pas mettre dans un stade toutes les personnes qui veulent regarder le spectacle. Il faut que les gens arrêtent de raisonner en nombre de places. Jamais au monde on ne pourra construire un stade qui puisse contenir tous les spectateurs. Ce n’est pas possible et ni logique.


( El Hadj Abdoulye GAYE avec Toutinfo.net )