RASSEMBLEMENT A LA PLACE DE L’OBELISQUE : «Le préfet dit niet à Aar Linu Bokk

Le rassemblement d’information et de sensibilisation  du collectif Aar Linu Bokk, ce vendredi 14 juin à la place de l’Obélisque a été interdit par le préfet de Dakar.

Alioune Badara Samb a rendu l’information un peu après 22 heures, prenant de court les organisateurs de ce sit-in.

Pour cause jusque tard dans la soirée, certains d’entre eux continuaient à lancer des appels à la mobilisation.  

Cette interdiction préfectorale ne semble pas ébranler les organisateurs.  A titre illustratif, Cheikh Tidiane Dièye, un des organisateurs soutient dans un post à 23 heures, ce jeudi que le mot d’ordre est maintenu.  « Citoyennes, citoyens, la plateforme  « Aar Li Nu Bokk » rappelle que le rassemblement pacifique prévu à la place de l’Obélisque ce vendredi 14 juin est maintenu. La plateforme appelle tous les compatriotes à venir massivement, munis du drapeau national », écrit-il.

En écho,  l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye n’a pas écrit autre chose sur sa page Facebook: « Chers compagnons, chers compatriotes, nous vous invitons à prendre part au 1er rassemblement d’information et de sensibilisation des citoyens sur le scandale Petrotim et les milliards dont notre patrie a été privée.
Allons ensemble ce Vendredi 14 Juin 2019 à 15heures à la place de la Nation, habillés en blanc avec notre drapeau national ». Ajoutant : « Nous sommes à un tournant décisif de l’histoire de notre Sénégal. Nous avons le devoir de nous battre jusqu’au bout pour nous, nos enfants et les générations futures ».

En conférence de presse hier, le maire Mermoz Sacré cœur Barthélémy Dias avait lancé un appel similaire à un rassemblement pacifique. «Par la même occasion, j’invite tous nos concitoyens épris de bonne gouvernance et de justice, à prendre part à la manifestation prévue ce Vendredi 14 Juin, à la place de la Nation », a-t-il invité.

Le rassemblement prévu par le collectif Aar Linu Bokk  fait suite  à la diffusion d’un  reportage par la chaine britannique BBC intitulé : « Un scandale à 10 milliards »sur l’octroi de licences de pétrole à Pétrotim et faisant état de faits de corruption impliquant le frère du président de la République.

 Toutinfo.net