SUPPOSE RAPPORT DE L’IGE PUBLIE SUR LES RESEAUX SOCIAUX: Le ministre de la Justice active le Procureur

L’affaire «BBC-Aliou SALL» est en train de prendre une autre tournure. Depuis quelques jours, un rapport est en train de faire le tour des réseaux sociaux, non sans indisposer les autorités sénégalaises qui ont activé le Procureur de la République pour une enquête.

Le ministre de la Justice a voulu couper court à la polémique naissante sur l’existence d’un rapport de l’Inspection générale d’Etat à propos du contrat de Petro-Tim. En effet, depuis la publication d’une enquête sur les découvertes pétrolières au Sénégal par la BBC, un rapport « accablant » de l’Inspection générale d’Etat circule sur les réseaux sociaux. Vu la manière dont ce document se répand sur la toile, le ministre de la Justice est sorti de sa réserve. Soucieux,
dit-il, d’éclairer les Sénégalais sur la gestion des ressources naturelles, le Garde des Sceaux a saisi le Procureur général près la Cour d’appel de Dakar pour l’ouverture d’une enquête complète sur l’ensemble des faits allégués, aussi bien dans ledit rapport, qui n’a pas encore été
transmis à Monsieur le Président de la République, que sur les autres dénonciations relativement à la gestion des
contrats pétroliers. Tout compte fait, cette sortie vient à la rescousse du chargé de communication du Palais. El Hamidou Kassé a été attaqué de toutes parts, suite à un post sur twitter laissant entrevoir que le chef de l’Etat n’a pas connaissance de ce
rapport. Il disait: « Le rapport de l’IGE à propos du contrat de Pétro Tim, s’il existe, n’est pas le résultat d’une mission du président de la République qui ne l’a pas d’ailleurs reçu. Il est difficile de ‘’déclasser’’ ce qui n’existe pas légalement selon les procédures de l’IGE. » Une déclaration quinvient semer la confusion d’autant que depuis le début de la polémique sur l’affaire Aliou Sall en 2016, l’existence de ce rapport n’a jamais été niée. Pour rappel, le bruit autour de la cession de blocs pétroliers et gaziers à Pétro Tim qui employait le frère du chef de l’Etat Aliou Sall a refait surface ces derniers jours. Si de par le passé l’opposition l’avait agité en vain, cela semble être beaucoup plus sérieux cette fois-ci. La diffusion d’un document télévisuel par la BBC a soulevé un tollé dans le pays, qui monte crescendo. «Un scandale à 10 milliards de dollars », du nom du document qui porte de graves accusations de corruption sur la personne de Aliou Sall, maire de Guédiawaye et non moins frère du président Macky Sall. D’ailleurs, le mis en cause a eu à organiser une conférence de presse pour se laver à grande eau, non sans annoncer une plainte contre le média britannique. Mais tout ça n’a pas suffi pour clore débat !


( S.B.DIALLO avec Toutinfo.net )