PRIX ORANGE DE L’ENTREPRENARIAT SOCIAL : Les inscriptions pour la neuvième édition se poursuivent

Les candidatures à la 9ième édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient  (POESAM) ont été ouvertes depuis le 12 mars. Elles se poursuivent jusqu’au 06 juin 2019, dans la rubrique «Prix Orange de l’Entrepreneur Social» du site :http://www.entrepreneurclub.orange.com.

Décerné par Orange dans le monde et Sonatel au Sénégal, ce prix récompense les projets innovants basés sur les Technologies de l’information et de la communication permettant d’améliorer les conditions de vie des populations d’Afrique et du Moyen-Orient, dans les domaines tels que l’éducation, la santé, l’agriculture, le paiement mobile ou encore le développement durable.

«Le concours débutera par une phase nationale durant laquelle un jury local étudiera les projets soumis au Sénégal pour désigner trois gagnants », informe un communiqué.  

Trois lauréats du Sénégal recevront, à l’issue de la compétition, des lots de 5, 4 et 3 millions accompagnant respectivement le 1er Prix, le 2ième et le 3ième Prix. «En plus de ces lots nationaux, les trois lauréats pourront bénéficier, s’ils remportent le challenge international aux bornes du groupe, respectivement de 25 000€ (16,4 millions de FCFA), 15 000€ (9,8 millions de FCFA) et 10 000€ (6,5 millions de FCFA). Ce qui offre la possibilité à un candidat de remporter un montant global de plus de 20 000 000 de FCFA et un accompagnement personnalisé pendant six mois pour faire évoluer leur startup en champion dans leur domaine », ajoute la même source.

Durant cette seconde phase internationale, les gagnants de chaque pays, soit 51 gagnants au total, seront mis en concurrence par un jury international qui remettra le grand Prix Orange de l’Entreprenariat Social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM) aux trois lauréats lors de la soirée des AfricaCom Awards, prévue en novembre au Cap en Afrique du Sud.

Le POESAM s’adresse à tout étudiant, salarié ou entrepreneur de plus de 21 ans, dont l’initiative a moins de trois ans d’âge, poursuit le texte. «Entreprise citoyenne, Sonatel œuvre continuellement dans le renforcement de l’entreprenariat dans le domaine des TIC par la promotion de l’innovation sociale en faveur du développement, grâce aux TICs comme le POESAM », précise le communiqué.

La détection des jeunes talents est au cœur de la stratégie d’Orange et de Sonatel. Le prix de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM), créé en 2011, a déjà soutenu une trentaine de projets.

Toutinfo.net