DESIGNE PRESIDENT DU COMITE DE PILOTAGE DU DIALOGUE NATIONAL: Famara Ibrahima Sagna entre en scène dans 15 jours

La cérémonie de lancement du dialogue national a duré hier six tours d’horloge. Au final, c’est Famara Ibrahima Sagna qui a été désigné Président du Comité de pilotage avec comme mission d’entamer ses premières actions dans 15 jours, le temps que les différentes entités choisissent leurs représentants.

Les différentes parties prenantes au dialogue national ont 15 jours pour désigner leurs délégués. Famara Ibrahima Sagna, désigné Président du Comité de pilotage, se chargera de recueillir les différents profils avant d’élaborer avec eux la composition et le fonctionnement de ce comité restreint du dialogue. Hier, Macky Sall a fait savoir qu’il voulait une représentation équitable dans la diversité: majorité, opposition, non alignés, société civile, syndicats de travailleurs, groupements patronaux, organisations
socioprofessionnelles et ci-toyennes, autorités religieuses et coutumières. De même, les pouvoirs publics auront également des représentants pour apporter des éclairages, si le besoin se fait sentir, sur les questions qui seront traitées. Ainsi le
pouvoir, l’opposition, les non-alignés, la société civile, le patronat et les syndicats auront chacun cinq représentants dans le Comité de pilotage. Quant aux chefs religieux, les organisations faîtières et les élus, ils désigneront chacun trois délégués. Enfin, les chefs coutumiers et traditionnels et les organisations de jeunesse auront
chacun deux représentants. Toutes ces entités ont 15 jours pour désigner leurs délégués et le signifier à Famara Ibrahima
Sagna qui, à son tour, va convoquer une première rencontre pour voir comment organiser les ateliers et les modalités du
dialogue. MackySall qui veut lever toute suspicion a indiqué qu’il est loin d’être dans les magouilles. Mieux, il rassure : « s’il
y a consensus entre les acteurs, je ne toucherai pas d’un iota les propositions qui me seront soumises pour appréciation. »

LES KHALIFISTES FORTEMENT
REPRÉSENTÉS DANS
LA DÉLÉGATION DU FRN


Auparavant, en fin de matinée, dans la salle des banquets du palais de la République, Macky Sall a ouvert le dialogue national avec à ses côtés le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse, la présidente du Haut Conseil du Dialogue Social Innocence Ntap Ndiaye et le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye.

Macky Sall a ouvert le dialogue national avec à ses côtés le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse, la présidente du Haut Conseil du Dialogue Social Innocence Ntap Ndiaye et le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye.

Dans son allocution liminaire, il est revenu largement sur la nécessité de dialoguer et
sur le choix de Famara Ibrahima Sagna pour diriger le Comité de pilotage. «Représentatif de toutes les composantes de notre Nation, ce Comité doit être animé par l’esprit qui nous anime tous en ce moment même du lancement du Dialogue National : la capacité de dépassement, l’engagement patriotique autour du Sénégal et le souci de trouver des consensus.» A l’en croire, le choix d’une personnalité indépendante et consensuelle préside ce Comité de Pilotage du Dialogue National afin que tous les acteurs soient rassurés quant à sa volonté de voir cet exercice conduit jusqu’à son terme avec
le maximum de chances d’aboutir à des convergences fortes. «J’ai choisi ainsi, pour sa vertu et ses qualités d’homme de dialogue, ayant démontré sa capacité d’être au-dessus des clivages, notre compatriote Famara Ibrahima Sagna. Ancien Ministre, ancien Président du Conseil économique social, homme d’expérience et d’équilibre, Monsieur Sagna m’a semblé particulièrement indiqué et habilité pour coordonner l’animation de cet exercice hautement important pour le devenir de notre Nation », a-t-il expliqué. A préciser que le Front national de résistance a envoyé une délégation dirigée par Mamadou Diop Decroix. Celui-ci était accompagné par le professeur Issa Sall, candidat à la dernière présidentielle, Cheikh Abdou Bara Dolly Mbacké, venu
représenter Pape Diop parti à la Mecque ; mais aussi Saliou Sarr, Cheikh Gueye, Idrissa Diallo et Bira Kane Ndiaye qui ont représenté Khalifa Sall. Il y avait aussi le professeur Malick Ndiaye et Habib Sy. Sans compter les représentants de Me Madické Niang, Boubacar Camara et Hadjibou Soumaré.


( Seydina Bilal DIALLODIALLO avec Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.