CAN U17: La CAF suspend la Guinée pour 2 ans, plus une de amende 50 millions de francs CFA

La Confédération africaine de football (Caf) a tranché et donne raison au Sénégal.  La Guinée est suspendue de la prochaine coupe du monde U17 au Brésil plus une amende de 50 millions.

C’est le Sénégal qui devrait remplacer la Guinée à ce tournoi mondial.

La CAF donne un délai de 21 jours pour rendre les médailles d’argent obtenues par ses joueurs.  Si la Guinée ne s’exécute pas, elle risque une amende de 50 millions de francs.

 Les joueurs U17, Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Keïta sont interdits de toute activité liée au football pour une durée de 2 ans.

 Ainsi la plainte pour  fraude supposée sur l’âge de deux joueurs guinéens U 17, Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Keïta, lors de la dernière CAN de la catégorie, à Dar Es Salam, en Tanzanie, auprès de la CAF et du TAS a abouti.

 Le jury disciplinaire de la  CAF a fini par reconnaître la fraude suite aux documents fournis par la Fédération japonaise attestant que les deux «cadets» du Syli national ont changé leur date de naissance, entre le tournoi « Dream Club » abrité par le Japon, en 2017 et la Can des U 17 qui a pris fin le 28 avril dernier, à Dar-Es Salam (Tanzanie).

Conséquence la Guinée est suspendue pour la prochaine coupe du monde de la catégorie.

FOOTBALL: L’EQUIPE NATIONALE U17

La Guinée ne devrait donc plus représenter l’Afrique à la prochaine Coupe du monde de football des U-17 prévue au Brésil.  Et c’est le Sénégal qui devrait la remplacer.

Confédération africaine de football (Caf) a reconnu la Guinée coupable de tricherie sur les joueurs Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Keïta ayant pris part à la Can des moins de 17 ans, en Tanzanie.

La Fédération guinéenne de football a décidé d’introduire un recours au niveau de la Commission de recours de l’instance faîtière du football africain.

( Toutinfo.net )