Cannes, jour 1 : En attendant les zombies, les stars et les polémiques

Jim Jarmusch ouvrira le Festival de Cannes avec un film de zombies …


Le 72e festival de Cannes donne le coup d’envoi de sa compétition mardi soir avec un film de zombies au casting prestigieux. En attendant les morts-vivants et les stars, les festivaliers tuent le temps en évitant de parler de cinéma. Embargo oblige.


Agnès Varda est là qui, la première, nous cueille sur la Croisette. Déployée sur les imposantes façades du Palais des festivals, la regrettée réalisatrice, juchée sur le dos d’un assistant, l’œil vissé à une caméra d’un autre temps, semble ne rien rater des derniers préparatifs. Comme par un effet de miroir, les guetteurs de stars, en équilibre sur leur escabeau, se tiennent prêts à saisir au flash les célébrités attendues au pied d’un tapis rouge tout juste déroulé.

(…)

Tapis rouge du festival de Cannes 2019

Le défilé des stars du 7art Cinéma

En 1994, les Nuls sortaient « La Cité de la peur ». Comédie potache made in France sur les coulisses du festival de Cannes. Le film s’achevait sur une chanson humoristico-absurde appelée « La Carioca » (on résume). C’était drôle sur le moment. Puis la vie a suivi son cours. Las, aux yeux de certains, la scène est devenue culte. Pour célébrer les 25 ans de la pitrerie, les plus grands fans se sont mobilisés. Il y a quelques semaines, ils ont lancé une pétition pour que les acteurs (Alain Chabat et Gérard Darmon) viennent pousser la chansonnette lors de la cérémonie d’ouverture. Ce qui, apparemment, ne se fera pas. Qu’à cela ne tienne : les pétitionnaires ont décidé d’organiser, jeudi, une « Carioca » géante dans le centre de Cannes… Faut nous laisser tranquille maintenant.

( France24 )