UNION DE TOUTES LES FORCES DE LA MOUVANCE: Les femmes de Bby investissent Ndèye Tické Ndiaye Diop


Pour rendre hommage à Ndèye Tické Ndiaye Diop, la coordination départementale des femmes de Benno Bokk Yaakaar (Bby) de Thiès a réussi à mobiliser toutes sesnforces. Les responsables présents ont formé un bloc autour du ministre de l’Economie Numérique et des Télécommunications et lui ont assigné la mission de fédérer toutes les sensibilités du camp présidentiel.

La coordination départementale de Thiès des femmes de la coalition Benno Bokk Yaakaar a rendu ce week-end hommage à leur coordinatrice Ndèye Tické Ndiaye Diop qui a été nommée ministre de l’Economie Numérique et des Télécommunications et porte-parole du gouvernement par le Président Macky Sall. Au-delà de ce poste,tous les responsables présents ont décidé de former un  bloc autour de Ndèye Tické Ndiaye qu’ils ont désignée comme l’interlocutrice de Bby dans la commune de Thiès, avant de lui assigner la mission de fédérer toutes les autres sensibilités de la mouvance présidentielle, dans la cité du Rail. Selon Maodo Malick Mbaye, directeur général de l’Agence Nationale de la Maison de l’outil (Anamo) et leader du mouvement Gëm Sa Bop, un acte de nomination institutionnelle incombe forcément une confiance et une responsabilité politiques. «On ne peut pas être chaque semaine à la table du Conseil des ministres, bénéficier de la confiance du président de la République et ne pas être sa tête de pont politique ici à la base. C’est pourquoi, je prends la responsabilité de dire que je te reconnais désormais dans la ville comme mon autorité politique. Nous sommes avec le Président Macky Sall, il a fait un choix institutionnel et ma conviction est que ce choix engendre une orientation politique», affirme Maodo Malick Mbaye. Même discours chez Amath Camara du Parti de l’Indépendance et du Travail (PIT) qui estime que Ndèye Tické Ndiaye a fait la différence et que la messe est dite. «La direction du vent est clairement indiquée. C’est vous les femmes qui peuvent amener les hommes à s’unir autour de l’essentiel. Avec vous,enfin l’unité tant chantée, tant prônée va se réaliser à Thiès pour battre Idrissa Seck aux prochaines élections. Tu es un atout, le Président Macky Sall a bien utilisé cet atout. A vous maintenant de faire de même avec l’atout que constitue la coordination départementale des femmes de Benno Bokk Yaakaar de Thiès», dit le responsable du Pit. Un sentiment partagé par Talla Sylla qui est d’abord revenu sur sa décision de fondre son mouvement dans l’Alliance Pour la République(APR). Selon le maire de Thiès, il faut une plus grande solidarité dans les rangs de la mouvance présidentielle qui doit privilégier l’unité. De l’avis de Talla Sylla, les Sénégalais considèrent qu’il y a trop de partis politiques dans le pays. «Ce qui nécessite d’abord une auto régulation avant toute régulation administrative. C’est pourquoi, j’invite les 80% des partis membres de Benno Bokk Yaakaar à discuter avec le Président Macky Sall pour se retrouver autour d’un seul parti», dit l’édile de la cité du rail.

NDEYE TICKE NDIAYE DIOP «JE N’AI PAS D’AUTRE CHOI X QUE DE RASSEMBLER»

Réconfortée par ce vaste mouvement autour d’elle, Ndèye Ndiaye Diop a soutenu que tous les honneurs reviennent au Président Macky Sall qui a servi Thiès à travers sa nomination comme ministre de l’Economie Numérique et des Télécommunications et porte-parole du gouvernement. Évoquant les responsabilités que les leaders de Bby de Thiès lui ont confiées, elle estime qu’elle n’a pas «d’autres choix que de se positionner en rassembleur de la grande famille politique du Président Macky Sall à Thiès.  En tant que femmes, nous sommes nées pour porter les charges de la société, comme nous portons les enfants sur notre dos, donc forcément, je serai dans cette même dynamique, en parfaite complicité avec toutes mes sœurs et tous mes frères de la coalition. Je suis prête à assumer cette charge que je prends comme un défi à relever». A l’encroire, le ministère qui lui a été confié par le Président Macky Sall a un rôle prépondérant à jouer dans le mode «fast track», à travers sa position transversale. Il contribuera à la création de 35.000 emplois, à générer 300 milliards sur le Plan Sénégal Emergent (PSE). En plus de cela, il y aura  d’autres 100.000 emplois induits.

( Mbaye SAMB avec Toutinfo.net )