EMPLOI DES JEUNES, ENTREPREUNARIAT ET FORMATION PROFESSIONNELLE: L’UE décaisse 26 milliards Fcfa

Dans le souci d’aider les jeunes Sénégalais à accéder à l’emploi, l’Union Européenne, à travers son fonds fiduciaire,va octroyer au Sénégal une enveloppe de 26 milliards de Fcfa. Ce financement entre dans le cadre du programme «Développer l’emploi au Sénégal, Tekki Fii». Lors de la 5ème session du comité de pilotage de ce programme, les participants ont proposé l’élargissement de l’accès équitable à la formation professionnelle, l’accompagnement des jeunes vers l’accès au financement et le renforcement du tissu local.

L’Union Européenne va apporter son soutien au Sénégal dansles secteurs de l’emploi des jeunes, l’entreprenariat, la formation professionnelle et le développement des entreprises dans les régions de la Casamance, du Sud-Est et du Nord, à hauteur de 26 milliards de francs CFA. L’objectif est d’œuvrer pour la stabilité et de lutte rcontre les causes profondes de la migration irrégulière et le phénomène des personnes déplacées en Afrique. Cet apport entre dans le cadre du programme « Développer l’emploi au Sénégal, Tekki Fii », lancé en 2017. Ce projet promeut l’emploi, en particulier des jeunes, via l’amélioration de l’offre de formation professionnelle, l’appui à la création, à la formalisation et la mise à niveau des entreprises dans des secteurs à fort potentiel. D’une durée de quatre ans, ce programme est déployé dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou, Kolda, Louga, Saint-Louis, Tambacounda, Kédougou et Matam. Lors de la 5ème session du comité de pilotage de ce programme, les participants ont présenté les résultats de ce projet lancé depuis deux ans. Les représentants des différents services ayant pris part à cette rencontre ont jugé nécessaire de renforcer le tissu d’entreprises locales. Selon eux, près de 90 entreprises ont été sélectionnées par le programme et bénéficient d’un appui du Bureau de Mise à Niveau. Des propositions ont été faites par les participants. C’est le cas de celle faite par l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADPME) sur la tenue des séances de formalisation des formations et appuis-conseils.12 298 personnes formées, six nouvelles unités de formation mobiles acquises. Cette rencontre qui a enregistré la présence de représentants du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, ainsi que la Délégation de l’Union Européenne au Sénégal, a été l’occasion pour les participants de proposer un élargissement de l’accès équitable à la formation professionnelle. Sur ce volet, une formation a été accordée à 12 298 personnes, un lancement de la construction de trois nouveaux centres de formation dans les régions de Tambacounda et de Sédhiou et l’acquisition de six nouvelles unités de formation mobiles. Le communiqué informe que dans les objectifs du programme figure l’accompagnement des jeunes entrepreneurs vers l’accès au financement. Selon les initiateurs du programme de « Développer l’emploi au Sénégal, Tekki Fii » qui est en phase de démarrage, les activités du projet permettront de former 3.000 jeunes à l’entrepreneuriat et de faire bénéficier à près de 800 d’entre eux d’un appui financier. Ce volet accompagne déjà 625 jeunes dans leurs projets entrepreneuriaux. En janvier 2019, dans le souci d’informer sur les opportunités économiques au Sénégal, une caravane a été organisée dans la région de Tambacounda et, pour la première fois, celle de Kédougou. Cette caravane a parcouru 1.849 kilomètres, visité quatorze villages, et à travers des animations qui ont touché près de 7.400 personnes. La prochaine caravane se rendra dans les régions du Nord du Sénégal, courant novembre 2019.

( Amadou THIAM avec Toutinfo.net )




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.