FATICK : Lassana Gagny Sakho parraine une orpheline

Le directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) est un bon samaritain. En tout cas, sa fibre sociale ne sera pas démentie par les habitants de Khondiongue.

Dans le village de Khondiongue, arrondissement de Tattaguine, région de Fatick où il était pour le lancement d’un projet de construction de latrines dans quatre localités, Lassana Gagny Sakho a pris l’engagement de parrainer Khady Diouf.

Il s’agit de Khady Diouf, une brillante élève en classe de CM2, orpheline de père.

Khady Diouf est la meilleure élève du CODEC de Ndiosmone, de l’inspection de l’éducation et de la formation de Diofior, département de Fatick, d’après les résultats issus de l’essai blanc.

« Nous avons fait honneur à Khady de procéder à la pose de la première pierre des travaux de construction de toilettes dans le cadre de la politique d’amélioration des conditions de vie des populations en milieu rural.
Par ailleurs nous avons décidé de l’accompagner dans le cadre d’un parrainage pour ses études », a expliqué sur sa page Facebook, Le DG de l’ONAS.

« Le prix d’un repas dans un restaurant chic de Dakar peut parfois largement dépasser la prise en charge annuelle des frais de scolarité d’une Fatou Diouf » 

«Des Khady Diouf, il en existe de centaines de milliers qui abandonnent faute de moyens ou parfois par absence de toilettes dans les écoles », constate pour le regretter Lassana Gagny Sakho.

« Nous devons tous être des acteurs du changement et nous impliquer pleinement… Le prix d’un repas dans un restaurant chic de Dakar peut parfois largement dépasser la prise en charge annuelle des frais de scolarité d’une Fatou Diouf », a-t-il invité.

 Toutinfo.net