ÉDUCATION: La COSYDEP pour des solutions fast track

La Coalition des organisations pour la défense de l’éducation publique (COSYDEP) invite le gouvernement à résoudre les problèmes qui se posent au secteur de l’éducation, en mode fast track.

Après la réélection pour un second mandat, la COSYDEP prend le Président de la République Macky Sall au mot et l’invite à trouver des solutions fast track aux maux de l’éducation.

«Dans la mesure où cette stratégie permet de travailler au plus vite à la satisfaction des besoins urgents de la population, conformément aux lois et règlements en vigueur, nous l’encourageons naturellement à s’y investir pleinement », estime le communiqué du COSYDEP, reçu par Toutinfo.net.

«C’est pourquoi, avec l’espoir que le « fast track » se traduise dans les faits, la COSYDEP et ses partenaires, en attendent l’exigence première d’une administration diligente et performante, capable de relever des défis comme : « Fast Track » sur la question de l’état civil avec les milliers d’enfants sans pièce d’état civil et dont le cursus scolaire est ainsi compromis. Avec les technologies actuelles, nous disposons d’outils remarquables en plus des expériences alternatives réussies dont la valorisation aiderait sûrement à résoudre ce récurrent problème », poursuit la même source.

 La COSYDEP invite le gouvernement à user de la même stratégie du  « Fast Track » pour régler  la persistance du phénomène des enfants vivant dans la rue, à l’existence prouvée de plus d’un million cinq cent mille (1 500 000) enfants encore hors de l’école, ne bénéficiant d’aucune offre éducative.

En outre, l’ONG dirigée par Cheikh Mbow appelle les autorités  à trouver une réponse « Fast Track » à la «stagnation du budget de l’éducation, en dépit de l’accroissement constant des besoins en ressources infrastructurelles, humaines et matérielles, tout comme pour des pesanteurs et lenteurs administratives incompréhensibles poussent l’enseignant à quitter sa classe pour s’occuper de l’évolution de son dossier personnel ».

«Des mesures fortes s’imposent pour que la politique de modernisation de l’administration soit opérationnalisée », estime la COSYDEP. 

 Sur le même ordre d’idées, cette organisation de la société civile  demande  l’assainissement et la sécurisation en mode « Fast Track »  de l’environnement des écoles fortement pollué par la « cantinisation », les abris provisoires, la divagation des animaux, les dépôts d’ordures.

Toutinfo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.