SUPPOSÉE FRAUDE SUR L’ÂGE: Le Sénégal veut priver la Guinée de mondial U17


La Guinée pourrait manquer le mondial U17 si la plainte de la Fédération sénégalaise de football obtient gain de cause devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). 

La Guinée joue ce dimanche 28 avril 2019, la finale de la CAN U17, face au Cameroun, en Tanzanie.

Du coup les deux équipes sont qualifiées pour le mondial de la catégorie prévu l’an prochain.

La FSF a engagé un avocat suisse pour disqualifier la Guinée accusée de fraude sur l’âge de ses deux joueurs.  «L’avocat a déjà reçu mandat du SG pour saisir le TAS», a déclaré le président de la FSF, Me Augustin Senghor.

La fédération japonaise de football a fait parvenir, mercredi, à la CAF les documents de voyage attestant d’une fraude sur l’âge des deux joueurs guinéens de l’équipe nationale des U 17.

 Deux joueurs de la sélection de Guinée, Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Keïta, étaient soupçonnés d’avoir changé d’identité entre le tournoi « Dream Club » abrité par le Japon en 2017 et la CAN des U 17 en cours en Tanzanie. Le Sénégal qui avait introduit un recours après avoir constaté que ces deux joueurs de l’équipe guinéenne qui l’a battu (2-1) en phase de poule avaient usurpé de nouvelles identités, a été débouté lundi par la Caf.

 La fédération japonaise de football sollicitée par la CAF n’avait pas réagi au moment de la décision de rejet de la requête sénégalaise par l’instance dirigeante du football africain dont la commission juridique n’avait pas jugé utile de mettre en demeure la fédération guinéenne de football de fournir les copies des visas des joueurs incriminés. La Guinée n’a pas été sanctionnée et s’est qualifiée pour la finale de la compétition, ce mercredi, aux dépends du Nigeria à la suite d’une série de tirs au but (9 à 10) après un score nul et vierge (0-0).

Toutinfo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.