RECRUTEMENT: Les non voyants crient à l’apartheid

Les anciens pensionnaires de l’Institut national d’éducation et formation des jeunes aveugles (INEFJA) ont fait part de leur indignation après l’absence des leurs sur la liste des 1000 agents recrutés dans la Fonction publique.

Selon leur porte-parole, Djiby Pam, interrogé par Sud Fm, ce n’est ni plus , ni moins que de la discrimination à leur égard.

Bien plus déplore, le porte parole des sortants de l’INEFJA, l’absence des non voyants sur la liste des agents de la Fonction publique est contraire à la Loi d’orientation sociale qui stipule que 15% des emplois doivent revenir aux personnes vivant avec un handicap.

L’I.N.E.F.J.A a été créé en 1982 à l’initiative de l’Union Nationale des Aveugles du Sénégal (U.N.A.S.) Il dépend du Ministère de l’Education, après avoir trop souvent été sous la tutelle de différents ministères.

L’I.N.E.F.J.A a une mission très noble c’est d’aider les jeunes déficients visuels à s’insérer dans la vie active. Il accueille donc des élèves du cours préparatoire (C.P.) à la terminale, dans l’établissement ou en intégration en milieu scolaire ordinaire, en externat ou en internat. Sont pris en charge également des jeunes enfants et leur famille dans le cadre d’un accompagnement précoce du handicap visuel.

Toutinfo.net