VASTE MOUVEMENT EN VUE CHEZ DES CHEFS DE LA POLICE: Le commissariat central, la Dic et la Su vont bouger

L’inspecteur général de Police Ousmane Sy, Directeur Général de la Police Nationale (Dgpn) n’a pas fini de secouer le cocotier de la Police. Après un récent chamboulement qui a concerné beaucoup de Commissariats d’arrondissement, un autre est en cours et concerne les poumons de la Police, précisément le Commissariat central de Dakar, la Division des Investigations criminelles (Dic) et la Sûreté Urbaine (Su).

Ça va encore bouger dans la Police Nationale. Le Commissaire Central de Dakar, Ndiary Sène part bientôt en mission. Son poste va être vacant. Le Divisionnaire Ibrahima Diop, actuel chef de la Division des Investigations Criminelles (Dic) est pressenti pour occuper son fauteuil. Il est probable que ce dernier soit remplacé par le parton de la Sûreté Urbaine (Su) El Hadji Cheikh Dramé. Pour le poste de celui-ci, quelques noms circulent dans les couloirs de la Dgpn. On parle du Commissaire de Pikine, Adramé Sarr, du Commissaire Mamadou Tendeng et de l’ancien chef de la Brigade de lutte contre la criminalité (Blc), Bara Sankara, actuellement Commissaire des Parcelles Assainies et qui est issu de la 44ème promotion de Commissaire. Il s’est positivement fait remarquer du temps du Commissaire Modou Diagne, avec, entre autres affaires élucidées, celle d’un grand trafiquant de drogue de nationalité francogrecque. Si l’on se fie à nos sources, Sankara (même s’il est Commissaire simple et que Tendeng et Sarr sont commissaires Principaux) semble avoir le meilleur profil pour le très stratégique poste de chef de la Su. Il a dirigé pendant 7 ans la Blc, qui est le cœur de la Su. Ce qui fait qu’il sera en terrain connu. La particularité du chef de la Su, c’est qu’il doit être un homme de confiance du Dgpn et du ministre de l’Intérieur, qui doivent pouvoir compter sur lui, devant toute situation urgente et compliquée. LE DGPN ACTUELLEMENT A ABOU DHABI NE SE SERAIT PAS ENCORE DECIDE POUR LA SU Dans tous les cas, l’Inspecteur Général Ousmane Sy, en voyage à Abou Dhabi (dans les Emirats Arabes Unis) depuis le samedi 13 Avril, ne s’est pas encore décidé pour la Su, à en croire notre interlocuteur. Les prochains jours édifieront. Pour rappel, nos confrères du quotidien «Enquête» ont été révélé des chamboulements dans la Police. Précédemment à Diourbel, le central Bassirou Sarr est nommé commissaire urbain de Louga. Il est remplacé par le Commissaire de police principal Ousmane Diédhiou qui était à Guédiawaye. Son poste revient au Commissaire de police principal Aïssatou Ndiaye, remplacée par le commissaire Malick Dieng au commissariat de Richard-Toll. La commissaire Mame Ndéo Sène migre à Kébémer. Elle cède son poste au Plateau à Mor Khady Fall qui était adjoint au chef de la Su. La commissaire Seynabou Niang, qui dirigeait le premier arrondissement de Thiès va à Bel-Air. Elle cède son fauteuil à Jeannette Mendy nommée commissaire spécial du tourisme. Le commissaire Mor Ngom dépose ses baluchons au premier arrondissement de Thiès. Le Commissaire Yaya Tamba qui a été mis au frigo à la Direction de la Sécurité Publique (Dsp) suite aux événements tragiques de Tambacounda lors de la campagne présidentielle de février 2019 est nommé adjoint au directeur de l’Ocrtis, Idrissa Cissé. Le commissaire de police Jean Claude Diomaye Sagne, précédemment en service à la Direction de l’Ecole Nationale de la Police et de la Formation Permanente, est promu adjoint au directeur du Budget et des Matériels, ont révélé nos confrères.

( Hadja Diaw GAYE avec Toutinfo.net )