ZAPPEE ENCORE DU GOUVERNEMENT: Thérèse Faye continue sa descente aux enfers

La Coordonnatrice nationale de la convergence des jeunes républicains (Cojer), thérèse Faye n’est apparemment plus dans les bonnes grâces du président Macky Sall. Et visiblement le destin politique de la mairesse de Diarrère s’assombrit. Non seulement, elle a été zappé du gouvernement, mais elle risque de perdre la commune de Diarrère au profit du nouveau Secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’Extérieur, Moïse Sarr, natif du même village.

Légitiment, Thèrèse Faye,

Birame Faye et Abdou Mbow, pour ne citer que ceux-là pouvaient rêver d’un poste ministériel sous Macky Sall. Beaucoup s’attendaient au moins à ce que la patronne de la Cojer intègre l’équipe gouvernementale, cette fois, surtout lorsque le Premier ministre, donnant les grandes orientations de l’attelage, a parlé de féminisation et de rajeunissement de son équipe. Que nenni ! La purge contre Thérèse Faye se poursuit. Elle est encore zappée par le président Macky Sall lors de la formation de son premier gouvernement du second mandat. Visiblement, sa bouderie infantile et sa démission spectaculaire au soir de la nomination de Pape Gorgui Ndong, restent encore en travers de la gorge du chef de l’Etat. En effet, l’ancienne responsable des élèves et étudiants républicains n’est apparemment plus dans les bonnes grâces du président la République. La descente aux enfers se poursuit pour elle et avec intensité. Atteinte par la limite d’âge, la directrice générale de l’Agence nationale de la case des tout-petits va bientôt quitter la tête de la Cojer pour ne se consoler qu’avec sa petite mairie de Diarrère pour encore quelques mois. Avec l’arrivée de Moise Sarr danle le gouvernement, son rêve de rempiler, même à la tête de la municipalité, risque de se transformer en cauchemar. Car avec le prestige de ministre dont jouira le secrétaire d’Etat Moise Sarr qui est du même village qu’elle, il lui sera assez aisé de reprendre la municipalité des mains de Thérèse Faye Diouf aux locales du 1 er décembre prochain. Pourtant, il se dit que l’édile de Diarrère était sur la liste des membres du gouvernement lors de la composition du nouveau gouvernement. Mais hélas, une main invisible est passée par là. C’est à la dernière minute qu’elle aurait été dégommée, dit-on. C’est dire que la descente aux enfers se poursuit pour elle. Après l’épisode Marième Babou, là voilà désormais dans les abysses. Elle devra désormais bien réfléchir avant de faire éclater sa colère digne d’un enfant gâté.

( Ousseynou BALDE avec Toutinfo.net )