Toutinfo Bréves

JUSTICE: FAIT DIVERS EN BREF…

RAPPORT D’AUTOPSIE : Le détenu Abdoulaye Cissé décédé de mort naturelle L’administration pénitentiaire qui avait soutenu que la mort du détenu Abdoulaye Cissé n’avait rien à voir avec ses services a finalement eu raison. L’autopsie fait hier, mercredi 10 Avril sur le corps du défunt, déficient mental, a conclu « une mort naturelle à la suite d’une embolie pulmonaire droite ». L’homme de l’art a aussi fait état d’absence de signes traumatiques externes et de trace de violence. Disposant désormais du procès-verbal de remise de corps, du certificat de genre de mort, du certificat aux fins d’inhumation et de la réquisition de la Police pour l’autopsie, la famille peut tranquillement enterrer Abdoulaye Cissé. Dans notre édition précédente, une partie de la famille s’était interrogée sur les conditions dans lesquelles le défunt, malade, a rendu l’âme au camp pénal de Liberté 6 en début d’après-midi samedi dernier. En fin de compte, leurs inquiétudes se sont dissipées avec le rapport d’autopsie produit hier.

UN GANG D’AGRESSEURS ARRETE PAR LA DIC : Ils avaient arraché un sac contenant 9 Millions de Fcfa Les policiers de la Division des Investigations criminelles (Dic) ont le vent en poupe en ce moment. Après l’arrestation de M Maréna, qui était activement recherché depuis 2016 pour le viol de sa patronne, le démantèlement d’un gang à la cité Apecsy 2 de Yoff, ils ont arrêté une bande d’agresseurs qui avait arraché le sac .

APRES AVOIR RECU DES SOINS DANS UN HOPITAL : Le preneur d’otage d’Amitié 3 à la Police de Dieupeul d’un entrepreneur qui contenait 9 millions de Fcfa. Les faits s’étaient déroulés en Janvier 2018. La partie civile, A Guèye, entrepreneur, venait de retirer d’une banque sise sur la Vdn, une somme d’argent destinée à la construction d’une maison, pour une dame. Au moment de prendre un taxi, il a été attaqué par deux individus à bord d’une moto et a été blessé à la main avec un couteau. M Ndiaye, alias M Mané a été le premier à tomber à Pikine dans la banlieue Dakaroise, lundi 8 avril. Hier, mercredi 10 avril, son frère A Ndiaye qui était au courant des faits et qui le cachait a été interpellé, de même que son présumé acolyte M Niang. Les deux suspects ont formellement été identifiés par la partie civile. Ils sont en garde-à-vue pour association de malfaiteurs, vol en réunion avec usage d’arme blanche à bord d’un moyen de transport et usage de chanvre indien. A Ndiaye et N Niang ont été arrêtés au domicile du premier nommé.

VIOL, SEQUESTRATION ET VOL D’ANTA KEBE : Le frère de M Maréna arrêté par la Dic L’enquête sur l’affaire de la dame Anta Kébé, qui avait été séquestrée, violée et dépouillée de ses biens, chez elle, par son employé de maison M Maréna en 2016 suit son cours. Nous écrivions dans notre édition précédente que le mis en cause a été interpellé mardi 9 avril par la Division des Investigations criminelles (Dic) à Darou Thioub. Hier, mercredi 10 avril, son frère a été pris. Il l’a aidé à s’échapper moyennant de l’argent, provenant de la vente des bijoux volés. M N alias Papis, qui avait pris en otage ses parents, sa petitesœur et leur employée de maison mardi dernier, entre 13 h et 19 et qui a été neutralisé par les éléments de la Brigade d’intervention polyvalente (Bip) est entre les mains du Commissariat de Dieupeul pour enquête. Blessé au bas-ventre par un neutralisant, il a été gardé en observation, sous haute surveillance dans un hôpital de la place, de même que sa cadette, qu’il a blessée avec le couteau. Il sera probablement conduit devant le Procureur dans les prochaines heures.

TRAFIC DE DROGUE : La gendarmerie de Joal a saisi une tonne de chanvre indien A l’approche de la fête de l’indépendance, les compagnies de Gendarmerie de Mbour et Thiès ont procédé à des séries d’opérations. La Brigade de Joal, appuyé par le Bureau de surveillance maritime du service régional de pêche, a découvert sur le long de la berge de Fadial 20 sacs contenant plus d’une tonne de chanvre indien estimé à une importante somme d’argent. À Mbour également, la Brigade de Recherches de Thiès, après un large ratissage des secteurs de Somone, Ngaparou et environs, a arrêté à Saly Niakhniakhal 4 individus appartenant à une bande de malfaiteurs, auteurs d’un viol sur une quinquagénaire de nationalité suisse résidente à Saly. Une perquisition des lieux a permis de découvrir un pistolet artisanal, des cartouches, des armes blanches, des ordinateurs, des cartes consulaires, un téléviseur écran plat et du chanvre indien.

( Hadja Diaw GAYE avec Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.